Réforme du lycée : communiqué des personnels du lycée Edgar Quinet (9è) en grève ce lundi 7 janvier 2019

lundi 7 janvier 2019
par  Sud éducation Paris
popularité : 2%

Les personnels du lycée Edgar Quinet étaient en grève aujourd’hui. Ils entendent dénoncer la mise en œuvre de la réforme du lycée et la carte académique des options de spécialité. Sud éducation Paris apporte son soutien aux collègues moblisé-es, appelle à étendre et amplifier le mouvement dans tous les lycées parisien et rappelle qu’un préavis de grève a été déposé dans ce sens.


Communiqué des personnels du lycée Edgar Quinet (9è)
Lundi 7 Janvier 2019

De nombreux enseignants du lycée Edgar Quinet sont en grève aujourd’hui. En voici les raisons :

Le gouvernement a lancé une réforme du lycée qui prévoit la fin des séries générales (ES, L et S).
A la place de ces séries, les élèves devront choisir trois grandes spécialités en classe de Première, puis deux en classe de Terminale. Chaque lycée est supposé proposer sept spécialités au minimum parmi les suivantes :

- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques
- Humanités, littérature et philosophie
- Langues, littérature et cultures étrangères
- Mathématiques
- Physique-chimie
- Sciences de la vie et de la Terre
- Sciences économiques et sociales
- Arts
- Numérique et sciences informatiques
- Sciences de l’ingénieur
- Littérature et langues et cultures de l’Antiquité

Or, quatre jours avant les vacances de Noël, nous avons appris brutalement que notre lycée ne proposerait que cinq spécialités au lieu des sept minimum annoncées. Aucune concertation n’a eu lieu, nous avons été mis devant le fait accompli.

Les enseignements de spécialité qui ne sont plus proposés au lycée Edgar Quinet sont donc :
- Humanités, littérature et philosophie
- Langues, littérature et cultures étrangères
Nous avions également au lycée un enseignement artistique (Musique) qui ne pourra plus être proposé.

Par conséquent, un élève de Seconde au lycée Edgar Quinet ne pourra pas s’orienter vers l’une de ces trois spécialités, qui étaient des composantes essentielles de la filière L. Cet élève devra donc :
- soit changer de lycée s’il souhaite suivre ces spécialités (mais rien ne garantit qu’il obtienne gain de cause)
- soit subir les choix imposés.

C’est cet appauvrissement de l’enseignement dans notre lycée qui nous met en colère et nous choque. Où est donc la « vaste liste de spécialités » promise par le ministre ?
Sous prétexte que nous sommes un petit établissement – et pour faire des économies budgétaires, il a été décidé que les élèves du lycée Edgar Quinet n’auraient pas le droit aux mêmes choix d’orientation que les élèves d’autres lycées parisiens.

D’autre part, cela fait déjà quatre ans que nous nous mobilisons régulièrement pour sauver notre second poste de CPE, qui sera à nouveau menacé en juin prochain.

Nous sommes donc mobilisés pour que le lycée Edgar Quinet puisse proposer la même chose que les autres lycées parisiens, dans les mêmes conditions d’encadrement et de travail !
Chez nous comme dans d’autres lycées, les promesses du ministre M. Blanquer : « Plus de choix, plus de liberté, plus d’accompagnement ! » se traduisent par moins de choix, moins de liberté, moins d’accompagnement.

Si vous souhaitez nous rencontrer nous restons à votre disposition.
Mail : edgarquinetparis@gmail.com
Compte twitter : @Quinet_En_Greve
Page Facebook : Lycée Edgar Quinet En Grève

L’équipe éducative du lycée Edgar Quinet.
Avec ses sections syndicales : Snes, Sud-éducation, SNFOLC, CGT éduc’action


Annonces

Solidarité


PNG

PNG