Halte à la répression au collège République de Bobigny

jeudi 4 avril 2019
par  Sud éducation Paris
popularité : 1%

Sud éducation Paris apporte son total soutien aux collègues du collège République à Bobigny en bute à une répression syndicale hors-norme.

Une répression syndicale hors norme s’abat actuellement sur le collège République, Bobigny (93), dans lequel plusieurs enseignant-e-s sont visé-e-s par des mutations dans l’intérêt du service ou de procédures disciplinaires. Le collège République est en effet un collège très mobilisé depuis longtemps, et l’administration le fait payer à des collègues identifiés par l’administration comme militant-e-s syndicaux-ales revendicatifs-ves. La situation est extrêmement grave et préoccupante, et révélatrice d’un climat de répression très fort à l’égard des personnels de l’éducation et au-delà.

Pour plus d’informations, un communiqué de l’intersyndicale 93 CGT-FO-SNES-SNEP-SUD a été publié en soutien aux personnels. Une déclaration de la même intersyndicale a été faite vendredi matin en CTSD 93.Vous trouverez tout cela ici.

La solidarité la plus large possible sera donc indispensable ! Comment faire ?

1) Adopter une motion-type partout où c’est possible : CA d’établissement, intersyndicales, AG, instances syndicales diverses.

Voici une trame, basée sur la déclaration liminaire de l’intersyndicale 93 en CTSD vendredi 29 mars : "Pour l’arrêt immédiate des sanctions à l’égard des enseignant-e-s du collège République ! (Le conseil d’administration de xxx, l’instance du syndicat yyy, l’AG de lutte zzz) exige l’arrêt immédiat des procédures de mutations dans « l’intérêt du service », sanctions déguisées, et de procédures disciplinaires engagées à l’encontre de quatre enseignant-e-s syndicalistes du collège République de Bobigny. Ces mesures surviennent alors que le Ministre Blanquer fait passer en force sa loi inique sur l’école de la confiance dont l’article 1 vise à réduire la liberté d’expression des personnels, et que les sanctions et menaces de sanctions se multiplient contre les personnels qui s’opposent à la politique du Ministère. Nous ne sommes pas dupes et savons que la répression syndicale qui s’abat sur nos collègues du collège République vise à intimider tous les personnels qui se mobilisent en Seine-Saint-Denis comme ailleurs pour plus de justice sociale."

Et d’envoyer ensuite la motion adoptée sur repressionrepubliquebobigny@gmail.com

2) Faire signer et faire circuler la pétition en ligne ici

3) Un comité de soutien a commencé à se monter :

- Pour être tenu au courant des diverses initiatives qui seront prévues, pour témoigner de votre soutien de la manière que vous souhaitez, vous pouvez faire un mail à l’adresse de contact repressionrepubliquebobigny@gmail.com.

- Vous pouvez également nous suivre sur les réseaux sociaux : le compte twitter et la page Facebook créés dans le cadre de cette mobilisation.

4) Cette mobilisation va engager des frais importants, en terme de nombre de jours de grève, notamment pour les personnels précaires, mais aussi en terme de frais de justice, un avocat ayant été contacté. Pour participer à la caisse de solidarité, vous pouvez :

- envoyer un chèque à l’ordre de SUD éducation 93, envoyé à SUD éducation 93, 9-11 rue Génin, 93200 Saint-Denis, en mentionnant « Répression République Bobigny » au dos

- faire un don par le biais de la cagnotte en ligne


Annonces

Solidarité


PNG

PNG