Communiqué des personnels en lutte du collège Doisneau jeudi 11 avril 2019

vendredi 12 avril 2019
par  Sud éducation Paris
popularité : 3%

Communiqué de Presse Collège Robert Doisneau, Paris XX

Jeudi 11 avril

Grâce à l’action conjuguée des parents d’élèves du collège R. Doisneau et d’une majorité des personnels en lutte de l’établissement, l’opération « Collège désert » a été une réussite. Dans le XXe arrondissement, les familles ont exprimé sous des formes multiples leur désapprobation de la loi Blanquer et de la baisse des moyens d’éducation. Les mois de mars et d’avril ont été marqués par des manifestations, rassemblements, journées de grève et de mobilisation ainsi que de nombreuses assemblées générales.

Aujourd’hui, les familles ont pris la décision de ne pas envoyer leurs enfants au collège (97% des élèves étaient absents). Les personnels présents ce jour (enseignants, AVS, surveillants, infirmière, CPE) se sont réunis afin d’envisager la suite de la mobilisation et de trouver de nouvelles formes de lutte. Les idées de dénaturer l’usage des notes par les logiciels d’orientation, de préparer de nouvelles journées de grève, de continuer à communiquer ont émergé afin de sensibiliser un maximum de citoyennes et citoyens.

La mise en place d’une école à deux vitesses, entérinée structurellement par les fondements de la loi, ainsi que la mise en concurrence des établissements faisant voler en éclats le cadre national de l’éducation, sont des questions qui préoccupent les familles et les enseignants du quartier. D’autant plus que ce projet de loi émerge sur fond de réduction drastique des moyens : pertes d’heures de cours, projets non reconduits, fermetures de postes, fermetures de classes, suppressions de demi-groupes, suppressions d’options.

Les personnels en lutte du collège Robert Doisneau


Annonces

Pratique







PNG