ABDELLAH BOUJRAF premier expulsé de l’été : mobilisons nous pour son retour

Rassemblement demain 14 heures Préfecture de Paris
vendredi 7 juillet 2006
par  Sud75
popularité : 8%

Après l’expulsion d’Abedellah, rassemblement demain 14h devant la Préfecture (métro Cité).

C’est malheureusement confirmé : les discours officiels lénifiants n’auraont pas résisté longtemps à la réalité implacable des faits. Sarkozy veut expulser, alors il expulse.

Symboliquement, c’est un élève de l’EREA Jean-Jaurès, dans le vingtième arrondissement, où les enseignants, les parents et les élus se sont mobilisés fortement pour la régularisation des sans-papiers et enfants scolarisés.

Ce n’est pas un hasard s’il s’agit d’un jeune majeur. Ce n’est pas un hasard si son C.A.P. obtenu ne le protège pas. Ce n’est pas un hasard si l’intégration de sa famille, en France depuis 1964, ne le protège pas. Le gouvernement, et Sarkozy en tête, l’avaient promis : il faut draguer sur les terres du front national.

Les tergiversations d’un Arno Klasfeld n’y font rien : les élèves sont en danger.

L’intervention syndicale auprès du Recteur de Paris donne le ton : M. le Recteur entend demeurer droit dans ses bottes, il en reste à son champ de compétence qui s’arrête pour lui aux portes des établissements. Il n’a pas souhaité intervenir pour Abdellah.

La mobilisations des parents d’élèves, des élèves et des enseignants est aujourd’hui testée. Il faut y répondre massivement. RESF annonce qu’un rassemblement est appelé demain devant la Préfecture de Police, il faudra y être massivement.


Annonces

Solidarité


PNG

PNG