Mai : les vacances se terminent, la lutte reprend

lundi 6 mai 2019
par  Sud éducation Paris
popularité : 3%

9 mai, 10 mai… et après ? Grève reconductible pour le retrait des réformes Blanquer !

🕬 9h30 AG de grève Bourse du travail, salle Croizat
🕬 Manifestation (rdv à venir)
Tract 9 mai, 10 mai... et après ?

Parce que la mobilisation dans l’éducation nationale a débuté dès le mois d’octobre dans les lycées généraux et professionnels contre les réformes en cours avec des grèves reconductibles, des assemblées générales de personnels, des actions de désobéissance.

Parce que, dans les écoles, les enseignant-e-s se sont mobilisé-e-s contre les évaluations nationales et les pressions de la hiérarchie et ont fait front commun contre l’école du tri social et de la relégation.

Parce que le Ministère de l’éducation nationale ment. Derrière la novlangue qui assène les mots « confiance », « liberté », « égalité », « lutte contre l’échec scolaire », l’objectif de Blanquer, c’est bien la casse de l’école publique, la dégradation des conditions de travail des personnels, une plus grande inégalité pour l’accès aux études des classes populaires et la généralisation d’une école pour les riches et d’une école pour les pauvres. En avril, le ministère a fait passé en catimini un décret rendant obligatoire une seconde heure supplémentaire pour les enseignant-e-s du 2nd degré pour pallier aux suppressions de postes annoncées.

Parce que le mois de mai sera décisif dans notre mobilisation contre les réformes Blanquer avec le vote de la loi sur l’école de la confiance. Parce que nous avons déjà derrière nous, pour certain-es, plusieurs jours de grève. Si nous gagnons en mai, c’est toute l’architecture du projet néo libéral sur l’école qui sera ébranlée.

Parce qu’être en grève le 9 mai contre le projet de loi de transformation de la fonction publique et l’ensemble des réformes de l’éducation ne suffira pas, parce que depuis que nous sommes en mouvement dans les manifs, les AG, les actions, nous avons appris à lutter ensemble. Notre mobilisation ne faiblit pas, elle s’inscrit dans la durée et s’ancre localement avec la multiplication des initiatives dans les arrondissements et les circonscriptions.

C’est pourquoi nous devons faire de ce mois de mai un mois de lutte qui ne s’arrêtera pas au 9. Seule la reconduction de la grève permettra d’obtenir le retrait de toutes les réformes et plus encore de construire un mouvement d’ampleur pour une autre école publique, gratuite et émancipatrice.


Calendrier #BloquonsBlanquer
Cliquez sur l’imager pour télécharger le pdf

Projet de loi de transformation de la Fonction publique, une attaque contre tou-te-s les fonctionnaires

⮊ suppression massive de postes dans les trois fonctions publiques
⮊ multiplication des recrutements par contrats avec la création d’un « contrat de mission »
⮊ rémunération au mérite
⮊ suppression des compétences des CAP et des CHSCT


Argumentaire, agenda, cartographie, caisse de grève…
Le site de la mobilisation : https://bloquonsblanquer.fr


Accompagnant-e-s d’élèves en situation de handicap, non aux PIAL et à la mutualisation accrue

Les AESH aussi sont directement menacé-es par la loi « école de la confiance » avec la création des Pôles Inclusifs d’Accompagnement Localisés (article 5 quinquies) qui augmenteraient la précarité de leurs conditions de travail et fragiliseraient la prise en charge des élèves qu’elles-ils accompagnent.
🕬 mardi 7 mai : Assemblée Générale des AESH parisien-nes de 18h à 20h, Bourse du travail 3 rue du Château d’eau 75010 M. République
🕬 mercredi 15 mai : Rassemblement devant le rectorat de Paris 14h30, 12 boulevard d’Indochine 75019 M. Porte de Pantin
🕬 jeudi 23 mai : Grève nationale des AESH
- Rassemblement devant le rectorat de Paris à 10h, 12 boulevard d’Indochine 75019 M. Porte de Pantin
- Diffusion de tracts dans les écoles, collèges et lycées l’après midi
- Assemblée générale à 17h Bourse du travail 3 rue du Château d’eau 75010 M. République

/L’appel à la mobilisation à lire ici/


La réforme du lycée professionnel renforce les inégalités entre les élèves

Cette réforme répond uniquement aux besoins économiques des entreprises sans tenir compte des besoins spécifiques des élèves de LP.
Baisse des heures en français, en mathématiques, en histoire, publics mixés, blocs de compétences, familles de métiers, nouveaux programmes rédigés en moins de 2 mois…
Il y en a assez du mépris de notre ministère qui ne prend pas en compte l’avis des personnels. Saisissons-nous de la date du 9 mai pour continuer d’exprimer notre refus de cette réforme et construire une mobilisation sur le long terme :
🕬 AG des LP parisiens jeudi 9 mai à 10h à la Bourse du travail, 3 rue du Château d’eau 75010

/L’appel à la mobilisation à lire ici/


Les organisations syndicales du 1er degré appellent les enseignant-es à déposer des intentions de grève jusqu’aux vacances d’été :

Intention de grève jusqu’aux vacances
intention de grève jusqu’à la fin de l’année

Suppressions de postes : Blanquer compte sur les AED pour boucher les trous !

Le projet de réforme Blanquer « Pour l’école de la confiance » et en particulier son article 14, concerne directement les surveillant.e.s (AED) ! Il espère voir nous voir devenir des variables d’ajustement dans les académies en pénurie de prof... On supprime des postes, on sur-charge les classes, et on demande aux AED de boucher les trous ? Explications.

/Tract rédigé par des Assistant-e-s d’éducation parisien-ne-s/


Préavis de grève déposé par Sud éducation Paris pour la période du lundi 6 mai 2019 au vendredi 5 juillet inclus


Annonces

Pratique







PNG