AESH : mise en place des PIAL dans l’académie de Paris, réorganisation et affectation à la rentrée 2019 - 2020

lundi 1er juillet 2019
par  Sud éducation Paris
popularité : 12%

Cliquer sur l’image pour télécharger

Mise en place des Pôles Inclusifs pour l’Accompagnement Localisé (PIAL) dans l’académie

Le rectorat a officiellement annoncé mercredi 26 juin la mise en place pour la rentrée 2019-2020 de 27 PIAL écoles-collège et d’un PIAL lycées professionnels dans l’académie. Tou-tes les collègues AESH concerné-es par les PIAL vont être réuni-es et informé-es par le rectorat les 2 et 3 juillet au lycée Diderot.

Le ministère a vendu les PIAL comme un outil de renforcement de l’école inclusive. Sud éducation Paris, aux côtés des AESH mobilisé-es, y voit plutôt un outil de rentabilisation de l’accompagnement des élèves en situation de handicap par une mutualisation accrue, palliant ainsi le manque de personnel, lui-même lié aux conditions précaires dans lesquelles doivent travailler les AESH. Les AESH vont être amené-es à accompagner plus d’élèves sur plusieurs lieux de travail (à la fois dans le 1er degré et dans le 2nd degré), tandis que les élèves auront moins d’heures d’accompagnement individuel.

Les PIAL écoles-collège (1 collège et les écoles qui lui sont rattachées) seront pilotés conjointement par le/la chef-fe d’établissement et l’IEN de circonscription. Une personne sera chargée de la coordination du PIAL : gestion des emplois du temps en fonction de l’évolution des besoins. Dans l’académie de Paris, il a été décidé que ce seront des AESH volontaires, recruté-es sur profil parmi les collègues en poste, qui assureront ce travail. Elles-ils bénéficieront pour cela d’une décharge partielle de leur temps de travail.

Sud éducation Paris s’inquiète de la mise en place de ce système de coordination des PIAL qui créée des échelons hiérarchiques entre les collègues et peut donner lieu à une forme de caporalisation.

Réorganisation des services de l’école inclusive

Conformément aux indications de la circulaire de rentrée, le rectorat travaille à la mise en place du Service Académique de l’École Inclusive, le regroupement de tous les services qui traitent de l’école inclusive, dont les services de gestion des AESH.

Parallèlement, les 5 « pôles » (Nord, Sud, Est, Ouest, Centre) de gestion des affectations vont devenir 8 « bassins » :

bassin 8e - 17e, bassin 9e - 18e, bassin 10e - 19e, bassin 11e - 20e, bassin 1er - 2e - 3e - 4e - 12e, bassin 5e - 13e, bassin 6e - 14e, bassin 7e - 15e - 16e.

Pour la rentrée, les AESH seront donc affecté-es soit dans un PIAL, soit par la coordination d’un des 8 bassins. Cela ne concerne pas les AESH-co qui sont affecté-es dans les ULIS par la coordination des AESH du rectorat.

Mise en place de la nouvelle circulaire de gestion des AESH dans l’académie

Suite aux annonces du ministère après la pseudo-concertation nationale sur l’école inclusive, une nouvelle circulaire n°2019-090 du 5/06/2019 « Cadre de gestion des personnels exerçant des missions d’accompagnement d’élèves en situation de handicap » a été publiée au Bulletin Officiel de l’Éducation nationale le 6 juin 2019.

Les nouveaux contrats sont désormais des CDD de 3 ans (nouvelles embauches et renouvellements). Le logiciel de gestion des AESH n’a pour l’instant pas été mis à jour pour générer de nouveaux contrats ou des avenants aux contrats aux contrats actuels, et le rectorat n’est donc pas en capacité d’éditer les contrats actuellement. Au bout des 6 ans, le rectorat dit que la CDIsation sera automatisée. De même pour les passages de contrats PEC-CUI aux contrats CDD, les entretiens dits de « déprécarisation » n’existent plus.

Sud éducation Paris s’inquiète des conséquences de cette réorganisation sur le renouvellement des contrats et des affectations des AESH pour la rentrée 2019-2020, le rectorat n’apportant aucune réponse précise sur les délais prévus.
Vous pouvez nous faire part de toute situation problématique afin que nous la fassions remonter au rectorat.

Voir notre analyse de la circulaire : http://sudeducation75.org/article1232.html

Enfin, concernant la répartition du temps de travail annuel sur 41 semaines au lieu de 39, cela nécessite la signature d’un avenant pour tous les contrats en cours. Ces avenants seront présentés après la rentrée. Le temps d’accompagnement se fera comme actuellement sur 36 semaines. Les heures de travail des semaines 37 à 41 servent tout au long de l’année aux temps de préparation, de réunion et de concertation qui s’effectuent en-dehors du temps d’accompagnement.

Présentée comme une grande avancée, cette circulaire ne modifie qu’à la marge les conditions d’emploi des AESH, assumant une précarité structurelle, renforcée par le développement des PIAL à la rentrée 2019.

Sud éducation Paris continue de revendiquer un statut de fonctionnaire pour les AESH par la titularisation sans conditions.

Nous soutenons le collectif des AESH parisien-nes et nous nous tiendrons aux côtés des collègues mobilisé-es dès la rentrée.

Liste des PIAL dans l’académie de Paris à la rentrée 2019 2020

présentée au Comité Technique Académique du 26 juin 2019

27 PIAL écoles-collège (1 collège et les écoles de secteur) :

Bassin 8e - 17e (2 PIAL) : collège Mallarmé / collège Vian

Bassin 9e - 18e (4 PIAL) : collège Dorgelès / collège Ferry / collège Gauguin / collège Philippe

Bassin 10e - 19e (4 PIAL) : collège Grange aux Belles / collège Méliès / collège Péguy / collège Varèse

Bassin 11e - 20e (4 PIAL) : collège Beaumarchais / collège Fournier / collège Frank / collège Matisse

Bassin 1er - 2e - 3e - 4e - 12e (3 PIAL) : collège Flavien / collège Couperin / collège Verne

Bassin 5e - 13e (4 PIAL) : collège Galois / collège Moulin des Prés / collège Monet / collège Queneau

Bassin 6e - 14e (2 PIAL) : collège Daudet / collège Montaigne

Bassin 7e - 15e - 16e (4 PIAL) : collège Bernard / collège Buffon / collège De Staël / collège Romains

PIAL lycée (1 PIAL) :

lycée polyvalent Lemonnier, lycée professionnel Abbé Grégoire, lycée professionnel Chennevière Malézieux


Annonces

Pratique






PNG