Assemblée Générale Île-de-France lundi 2 septembre à 17h

samedi 31 août 2019
par  Sud éducation Paris
popularité : 2%

Une Assemblée Générale de l’éducation Île-de-France se tiendra lundi 2 septembre à 17h à la Bourse du travail, 3 rue du château d’eau 75010 Paris


COMMUNIQUÉ DE LA COORDINATION NATIONALE DES AG ET COLLECTIFS EN LUTTE CONTRE LES RÉFORMES BLANQUER (LA CHAÎNE DES BAHUTS)

À l’Université d’Été des Enseignant.es et de l’Éducation, le mercredi 28 août 2019.

La Coordination nationale des AG et collectifs en lutte contre les réformes Blanquer, connue comme la Chaîne des Bahuts, s’est tenue le mercredi 28 août dans le cadre de l’Université d’Été des Enseignant.es et de l’Éducation à la Cartoucherie de Vincennes. Elle a réuni plus de 200 enseignant.e.s, parents d’élèves et lycéen.ne.s en provenance de presque toutes les régions.

La Coordination nationale a tiré le bilan du mouvement de grève contre les réformes Blanquer partout en France, qui a culminé avec la grève reconductible des examens, mettant le ministre en difficulté comme jamais. Les fautes commises par Blanquer au moment des jurys de Bac ont montré son profond mépris pour le travail des enseignant.e.s et ont consommé la rupture définitive avec le cœur de la profession.

La Coordination nationale se félicite de la tenue de la première Université d’Été des Enseignant.e.s et de l’Éducation, appelée par la Chaîne des Bahuts et soutenue par de nombreux syndicats (SNES-FSU, CGT Éduc’action, SUD Éducation, SNFOLC...), des syndicats lycéens (dont l’UNL qui y a tenu son Conseil national), ou des collectifs de parents d’élèves, avec la participation de personnalités comme le co-président national de la FCPE. L’énorme succès de cette Université d’Été - plus de 650 personnes à la fin du mois d’août - est extrêmement significatif pour la remobilisation de l’Éducation à la rentrée.

La Coordination nationale des AG et collectifs contre les réformes Blanquer a pris en compte la force de la grève reconductible des examens et le succès de l’Université d’Été pour proposer un plan de remobilisation dès la rentrée, afin de construire le rapport de force pour gagner :

- Tenue d’AG et d’heures syndicales dans tous les établissements et écoles le vendredi 30 août, jour de la prérentrée.

- Mobilisation sous toutes ses formes dès le jour de la rentrée au côté des parents pour manifester l’opposition des personnels à la mise en place des réformes Blanquer, dans le premier comme le second degré. Soutien aux établissements et écoles qui auront décidé de se mettre en grève reconductible dès le 2 septembre, et appel à les rejoindre au plus tôt pour manifester ensemble notre colère et faire en sorte qu’aucun établissement ne reste isolé dans cette remobilisation.

- Proposition aux AG partout en France et aux organisations syndicales de décider d’un premier temps fort de grève et de manifestation le mardi 10 septembre, et de tenir des AG pour décider de la poursuite de la grève reconductible.

- Appel à réaliser l’unité entre les grèves et luttes sectorielles qui s’annoncent au mois de septembre, en faisant de la journée du mardi 24 septembre contre la réforme des retraites une journée de grève reconductible dans l’Éducation et de grève interprofessionnelle. Proposition aux autres secteurs de se réunir en AG interpro pour décider des suites de la grève.

- Appel à s’emparer des rendez-vous des vendredi 20 septembre (mobilisation des jeunes pour le climat à laquelle appellent déjà l’UNL, le MNL, la FIDL et Youth For Climate) et samedi 21 septembre (manifestation à l’appel de nombreuses organisations et des Gilets Jaunes, avec invitation aux parents d’élèves pour manifester au sein de cortèges Éducation).

- Défense par tous les moyens des grévistes des examens et des enseignant.e.s sanctionné.e.s ou menacé.e.s de sanctions (à Bobigny, Orléans-Tours, Nîmes et partout ailleurs).

L’année dernière n’a cessé d’apporter son lot de surprises et de rebondissements, déjouant tous les pronostics. Tous les signes à la veille de cette rentrée indiquent que le mouvement est mûr et que le feu peut redémarrer plus vite et plus fort que nos propres attentes. Blanquer n’a jamais été aussi fragilisé, il s’agit maintenant de gagner.


Annonces

Pratique






PNG