En grève ! - 29 janvier 2020

mercredi 29 janvier 2020
par  Sud éducation Paris
popularité : 3%

Aujourd’hui, nous étions de nouveaux nombreux et nombreuses dans la rue malgré le fait que le mercredi ne soit pas une journée facile pour se mobiliser.

Dès ce matin, des piquets de grève et blocages ont eu lieu devant des dépôts de bus, des dépôts pétroliers, des dépôts de bennes à ordures...

Plusieurs établissements scolaires ont également été bloqués partout sur le territoire. À Paris, des blocages ont eu lieu devant les collèges Pierre Mendès France et Sonia Delaunay. Côté lycées les E3C ont été reportées à Bergson suite à un nouveau blocage. À Paul Valéry les épreuves ont été également perturbée et la police est intervenue dans l’établissement. De nouveau la police est intervenue et a attaqué les lycéen-nes devant plusieurs établissements, comme à Saint Denis et à Bordeaux où plusieurs d’entre-eux/elles ont été enfermé-es dans les salles de classe, des policiers gardant les portes.

Cette répression touche également plusieurs grévistes de la RATP qui reçoivent des convocations à des entretiens disciplinaires qui peuvent aboutir à la révocation. C’est le cas à Vitry où un rassemblement est prévu demain matin ou encore à Pantin.

Dans les universités la grève contre la Loi de Programmation Pluriannuelle de le Recherche et la réforme des retraites prend de l’ampleur chaque jour. À ce jour 43 facs, 101 labos, 6 ESPE, 6 collectifs de précaires, 81 revues, 13 sociétés savantes et 42 séminaires se sont déclarés en lutte. Dans la manifestation parisienne le cortège des facs et labos en lutte était impressionnant. Ce week-end une première coordination nationale aura lieu à Saint Denis.

La mobilisation, après quasiment deux mois de lutte et de grève, perdure et va se poursuivre dans les jours et les semaines à venir sachant que les débats au parlement commence ce lundi. L’intersyndicale appelle à une nouvelle journée de grève interprofessionnelle le jeudi 6 février et à amplifier la mobilisation. On ira jusqu’au retrait !

AGENDA

Jeudi 30/01
Journée d’action et de grève interprofessionnelle
- Rassemblement E3C devant le lycée Turgot à 7h30 au 69 rue de Turbigo 75003
- AG EHESS à 10h amphi 105
- AG Sorbonne à 12h amphi Michelet
- Manifestation départementale 93 à 12h église de Pantin
- Action Balance ton rapport à 14h sur le parvis de Paris Diderot
- AG du comité Bastille Nation à 18h au LP Théophile Gautier 30 rue de Charenton 75012
- Réunion publique 13e à 18h au 13 Rue Fagon

Vendredi 31/01
Journée d’action et de grève interprofessionnelle
- AG éduc 14e à 15h30 au 69 rue de l’Ouest
- AG interpro 7e 15e à 16h30 au LAP 393, Rue de Vaugirard, 75015
- ApéroBBQ et DjSet en soutien à la caisse de grève des AED et AP à partir de 18h à l’EHESS 96 bd Raspail 75006
- Soirée de soutien à la caisse de grève du 12e à partir de 19h au café La commune d’Aligre, 3 rue d’Aligre 75012

Samedi 01/02
- Coordination des facs et labos en lutte à la Bourse du travail de Saint-Denis
- Rencontre Carton rouge aux contre-réformes du gouvernement Macron de 13h à 17h à l’annexe de la Bourse du travail 29 bd du Temple 75003
- Fête de la grève et contre la répression à Pantin, de 15h à 22h, salle Jacques Brel 42 avenue Édouard Vaillant 93500
- Apéro projection 18e du film "Basta capital" en avant première à 18h30 au local de l’UL CGT 42 rue de Clignancourt

Dimanche 02/02
- Coordination des facs et labos en lutte à la Bourse du travail de Saint-Denis
- Fête de soutien à la coordination antirépression à partir de 16h30 au CICP 21 ter rue Voltaire 75011

Lundi 03/02
- AG des doctorant-es de l’EHESS à 10h30 salle 7
- Réunion du comité 11e pour l’extension de la grève à 18h30 au Rosmarino 174 bd Voltaire 75011

Mardi 04/02
- AG éduc 18e à 16h 5 rue de Torcy

Les RDV dans le 93 : http://solidaires93.org/index.php/2020/01/14/tous-les-rendez-vous-dans-le-93-pendant-la-greve/

ÉDUCATION & UNIVERSITÉS

Suivi de la lutte contre les E3C ici : https://sudeducation75.org/article1333.html

Réponse à la tribune des personnels de direction du SGEN-CFDT
Des enseignant.e.s du lycée polyvalent d’Alembert (Paris 19e) répondent aux chefs d’établissement du SGEN-CFDT à propos des blocages
https://blogs.mediapart.fr/dalembert/blog/280120/reponse-la-tribune-des-personnels-de-direction-du-sgen-cfdt

« Pour le respect de la liberté d’expression lycéenne »
Des élèves du lycée Hélène-Boucher ont été victimes de violences policières alors qu’ils se mobilisaient contre la réforme des retraites et du bac. Nous, collectif de parents, demandons un véritable dialogue de la part de l’administration et la fin de toute intervention policière.
https://blogs.mediapart.fr/collectif-parents-mobilises-helene-boucher/blog/280120/pour-le-respect-de-la-liberte-d-expression-lyceenne

Dans l’enseignement et la recherche aussi, les femmes grandes perdantes de la réforme des retraites Tribune intersyndicale parue sur Mediapart
https://www.sudeducation.org/Dans-l-enseignement-et-la-recherche-aussi-les-femmes-grandes-perdantes-de-la.html

Lancers de manuels scolaires : c’est Blanquer le responsable Communiqué de SUD éducation
https://www.sudeducation.org/Lancers-de-manuels-scolaires-c-est-Blanquer-le-responsable.html

Tableau partagé pour recenser les écoles en grève dans le 1er degré : https://lite.framacalc.org/Xgo0tTQ2jY

Tableau partagé pour recenser les grévistes dans le 2nd degré :
https://lite.framacalc.org/mobilisation-retraites-dans-le-secondaire-

Intentions de grève pour les enseignant-es du 1er degré

Modèle de déclaration individuelle d’intention de participer à une grève - période 3 - Sud éducation Paris
Modèle de déclaration individuelle d’intention de participer à une grève - période 3 - Intersyndicale

Universités

Écho des mobilisations dans les facs et les labos #1 (28/01/2020)
La mobilisation contre la réforme des retraites et la LPPR prend de l’ampleur
Si certaines universités étaient mobilisées depuis le début du mouvement contre la réforme des retraites en décembre, c’est surtout depuis le retour des vacances scolaires en janvier que le mouvement des travailleurs et travailleuses de l’enseignement supérieur et de la recherche s’étend. Il concerne de plus en plus d’universités et progresse, composante par composante (UFR, laboratoires), touchant aussi de plus en plus de revues scientifiques et de séminaires réguliers.

Pour l’instant, ce sont majoritairement des enseignant·es-chercheu·ses et des chercheu·ses titulaires et précaires qui sont mobilisé·es. Les personnels BIATSS et ITA y sont encore minoritaires. Les précaires sont présent·es depuis le début et commencent à se structurer avec l’organisation d’une AG parisienne à l’appel de collectifs de Paris 1, Paris 8 et Nanterre le 11 janvier, puis une autre le 27 janvier, afin de relancer la dynamique du collectif des précaires de l’ESR en 2016 (les fourmis de l’ESR : https://precairesesr.fr). Les étudiant·es sont encore peu mobilisé·es, malgré une participation de certain·es aux actions, blocages et AG interpro.

lire la suite

Écho des mobilisations dans les facs et les labos #1 (28/01/2020)

Université Ouverte - Facs et labos en lutte pour une recherche et un enseignement publics, gratuits et émancipateurs pour tou·tes
https://universiteouverte.org/

Ce qui nous attend dans le projet de Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) Tract de SUD éducation
https://www.sudeducation.org/Ce-qui-nous-attend-dans-le-projet-de-Loi-de-programmation-pluriannuelle-de-la.html

INTERPRO PUBLIC/PRIVÉ

Mobilisé-es et toujours aussi déterminé-es Communiqué intersyndical
https://solidaires.org/Mobilise-es-et-toujours-aussi-determine-es

Visuels Solidaires
https://solidaires.org/Nouveaux-visuels-Solidaires-18958

Ramassage et collecte des déchets

Les trois incinérateurs de la région parisienne, Ivry, Saint-Ouen et Issy-les-Moulineaux sont à l’arrêt depuis jeudi dernier, suite aux décisions de l’AG des salarié·e·s de la TIRU.
Les éboueur·euse·s de la Propreté de Paris sont aussi en grève.
À ce jour, le volume de poubelles non ramassées est tel qu’il va falloir enfouir les déchets ! Car les incinérateurs, si jamais ils sont rallumés, ne pourront pas tout prendre en charge…
Tour d’horizon sur Paris (seulement, et il manque des arrondissements) des estimations en tonnage d’ordures dans les rues ce jour :
5e : 38 tonnes de résiduel
6e : 13 tonnes de résiduel
9e : 24 tonnes de résiduel
14e : 57 tonnes de résiduel
16e : 99 tonnes de résiduel
17e : 126 tonnes de résiduel
20e : 100 tonnes de résiduel
(info du 28 janvier 2020)

Blocage des incinérateurs/camions poubelles jeudi 30 janvier
déchetterie d’Ivry (43 Rue Bruneseau, 75013 Paris)
incinérateur de Saint Ouen (tiru), rdv 8h, jusqu’à 14h (22 rue Ardoin)

RATP

Rassemblement de soutien à un gréviste RATP du dépôt de Vitry menacé de révocation jeudi 30 janvier à 4h30 boulevard de Stalingrad, 94400

Répression et lutte dans les dépôts de bus RATP
https://paris-luttes.info/repression-et-lutte-dans-les-13413
À la RATP, alors que dans certains dépôts de bus il y a encore des grévistes et des piquets de grève, les convocations disciplinaires commencent à tomber. Solidarité !
Ce matin [mardi 28 janvier], au piquet de grève du dépôt Pleyel un machiniste a été interpellé dans les toilettes, accusé par la direction du dépôt d’avoir fait partir un feu d’artifice. Son nom avait été donné aux flics par le directeur du dépôt. Face aux salariés celui-ci ne cessait de répéter que le camarade placé en garde à vue n’avait rien à craindre s’il n’avait rien fait. Un rassemblement des agent.e.s du dépôt, renforcé par l’interpo en lutte de Saint Denis a permis de faire libérer le camarade du commissariat qui y est néanmoins convoqué mardi 4 février à 11h.
Hier au centre bus de Vitry, un gréviste de la première heure très présent sur les piquets et menacé de révocation a tenté de se suicider en se tailladant les veines au sein de l’entreprise. Il est maintenant hors de danger mais voilà à quoi peut mener la volonté de la RATP de faire payer aux grévistes leur mobilisation exemplaire à une lutte pour l’intérêt de toutes et tous.
Depuis samedi, 2 nouveaux salariés de la RATP très actifs dans la grève et syndiqués à la CGT ont également été convoqués en entretien et menacés de révocation, un du dépôt de Flandres et un du dépôt de Vitry. Au dépôt de Flandre, la réaction ne s’est pas faite attendre et les grévistes ont voté la prolongation de la grève jusqu’au lundi 3 février, jour des convocations.
Ce jour là, la CGT organise également 2 rassemblements à 11H : un au dépôt de Vitry (149 bd de Stalingrad Vitry sur seine) et l’autre au dépôt de Pantin (168 avenue Jean Jaurès Pantin m° 4 chemins ou Fort d’Aubervilliers). Les agent.e.s sont appelé.e.s à se mettre massivement en grève ce jour-là.
Plus généralement toutes celles et ceux qui luttent et vont continuer à se battre pour faire battre en retraite non seulement cette loi d’injustice sociale mais plus largement ce gouvernement, sont appelées à ce rassembler devant l’un des 2 dépôts. Face à la répression comme dans la lutte, salarié.e.s des transports, de l’éducation, de l’énergie, de la gestion des déchets, chômeurs et chômeuses, rsastes, étudiants et étudiantes, dockeurs et dockeuses, infirmiers et infirmières, lycéens et lycéennes, agent.e.s des communes et des départements...continuons ensemble ce qui n’est qu’un début !

Culture

AG Art en grève vendredi 31 janvier à 18h30 au DOC 26 rue du Dr Potain 75019
Mercredi 29 janvier action menée à la BULAC par les grévistes de la culture : occupation et mur de la réforme des retraites.

Cartographie de la grève

https://geographesesr.github.io/cartographie-des-mouvements-sociaux/

Radio de la grève

http://acentrale.org/

Caisses de grève

- Caisses de grève dans l’éducation : http://sudeducation75.org/article1318.html
- Caisses de grève interpro ou d’autres secteurs : https://solidaires.org/Caisses-de-greves

ANTIRÉPRESSION

SUD éducation dénonce la répression qui s’abat sur les grévistes Communiqué de SUD éducation
https://www.sudeducation.org/SUD-education-denonce-la-repression-qui-s-abat-sur-les-grevistes.html

Coordination antirépression
07 52 95 71 11 / stoprepression@riseup.net
Comme chaque mardi depuis avril 2016, nous nous réunissons à la Bourse du travail de 18h30 à 21h. Notre réunion hebdomadaire a pour objectif de renforcer les solidarités et les soutiens contre la répression et les violences, dans les quartiers et les manifs.
Lieu habituel : Bourse du travail de Paris


Annonces

Pratique







PNG