Lycée Rabelais : stop au mépris envers les personnels

dimanche 5 avril 2020
par  Sud éducation Paris
popularité : 1%

Courrier des personnels du lycée Rabelais au Recteur et à la présidente de la région Île-de-France concernant l’absence de réponse apportée aux personnels depuis la fermeture du lycée Rabelais.

Monsieur le Recteur de l’Académie de Paris
Madame la Présidente de la Région Île de France
Monsieur le Président du CHSCT

s/c Monsieur le Proviseur du lycée Rabelais

Paris, le 01 avril 2020

Madame, Messieurs,

Les personnels enseignants du lycée Rabelais tiennent à vous alerter sur l’absence totale d’information à leur disposition depuis le début du confinement.

Si on nous demande d’assurer la continuité pédagogique, ce à quoi nous nous employons parfois bien au-delà de notre temps de service, nous sommes en droit d’attendre de nos administrations de tutelle une même continuité de l’information des personnels. A ce jour, pourtant, nous n’avons eu aucun contact avec vous ni aucune convocation au comité de suivi depuis maintenant 3 semaines. Vous vous étiez pourtant engagés à ce que ces réunions se tiennent chaque 15 jours. La dernière a eu lieu le 05 mars 2020. Nous arrivons tous à joindre nos élèves, par visioconférence, par mail ou autres. Nous télé-travaillons. Ne pouvez-vous pas faire la même chose, et nous dire ce que vous avez fait depuis la dernière réunion ?
Votre silence assourdissant n’est pas sans causer des situations de stress qui s’ajoutent à celles déjà provoquées par le confinement. En effet, comment croire qu’un enseignant aura pu faire sereinement des vœux de mutation cohérents s’il ne sait pas dans quelles conditions il travaillera à la rentrée 2020 ? Rester en poste dans un lycée sur un seul lieu ou dans un lycée délocalisé sur 1, 2 voire 3 établissements, ça n’est pas la même chose.

En effet, pour ceux qui feraient le choix de rester, le fait que Rabelais soit dans un lieu unique ou dans plusieurs lieux aura des conséquences sur l’organisation des enseignements : les classes dont nous aurons la charge ne pourront pas être les mêmes, ce qui implique une refonte totale des répartitions de service.

Voilà pourquoi la communication entre vos services et les usagers du lycée Rabelais devrait être au cœur de vos préoccupations. D’une manière générale, c’est un profond sentiment de mépris que nous ressentons face à cette apparente absence de considération :
1) nous avons été informés par la presse de la fermeture du lycée,
2) les documents demandés par les enseignants (notamment lors de la réunion au CRIF du 28 février 2020 avec M. Valantin et Mme Kowal) n’ont pas été fournis,
3) les réunions promises de suivi n’ont pas été organisées ou sans nous,
4) et aujourd’hui alors que la phase intra-académique du mouvement de mutations est sur le point de s’achever nous n’avons toujours aucun élément nous permettant de savoir ce qu’il adviendra de l’organisation des enseignements au lycée Rabelais en septembre 2020.

Pire encore, il faut bien comprendre que les incertitudes formulées par les enseignants ne sont rien au regard de celles des élèves et étudiants de Rabelais quant à la poursuite de leur formation. Comment croire en outre que l’on pourra recruter de nouveaux élèves sans pouvoir leur dire où se tiendront les enseignements dans 6 mois ? Non seulement cette situation place tous les usagers du lycée dans une situation délétère, mais, chose bien plus grave, elle condamne durablement l’avenir de l’établissement dans toutes ses composantes.

Aussi, nous souhaitons, puisque vous nous avez assuré travailler avec nous en toute transparence, avoir accès à des documents écrits, consultables par tous :

1) qui montrent ce qui a été fait depuis l’annonce de la fermeture en ce qui concerne la recherche d’un lieu unique : quels lieux ont été envisagés, pourquoi ils n’ont pas été retenus, quelles autres solutions ont été imaginées (location de salles, réquisitions de bureaux vides…) et avec quel budget…

2) qui stipulent que la solution d’un lieu unique est celle qui est effectivement adoptée par toutes les tutelles, et que l’ensemble des actions entreprises depuis la fermeture du lycée en février 2020 va dans le sens du maintien du lycée Rabelais en tant que structure d’accueil des lycéens ET des étudiants de BTS ainsi que des étudiants des Écoles de Travail Social, de Soins Infirmiers et de Puériculture.

3) qui montrent sur quelles bases la décision de fermer le Lycée a été prise (position du lycée dans le PPI, suivi de la dégradation du béton depuis 2015….)
Comme nous l’avons déjà plusieurs fois déploré, et comme nous le rappelons encore une fois dans ce courrier, les enseignants n’ont jamais été associés à la réflexion sur la réorganisation et au travail de préparation de la rentrée 2020. La transparence que vous nous avez plusieurs fois promise doit maintenant se traduire en actes.

Dans l’attente de vos réponses, veuillez agréer, Madame, Messieurs, l’expression de notre considération distinguée.


Annonces

Pratique







PNG