Après le 10 novembre : poursuivre la mobilisation

mercredi 11 novembre 2020
par  Sud éducation Paris
popularité : 1%

Les personnels de l’Éducation étaient en grève mardi 10 novembre 2020 pour exiger un réel protocole sanitaire et un plan d’urgence pour l’éducation. Plusieurs écoles ont été fermées et la grève a été bien souvent majoritaire dans le 2d degré. Plusieurs assemblées générales se sont tenues, rompant ainsi avec les interdictions faites par la hiérarchie de se réunir.

Après le 10 novembre : poursuivre la mobilisation
Cliquez sur l’image pour télécharger le pdf

Les assistant·es d’éducation ont également été massivement grévistes : en première ligne dans les établissements elles·ils doivent faire face au manque d’effectif et jongler avec les protocoles locaux tandis que les injonctions à faire des missions non-réglementaires se multiplient. Les équipes sont épuisées, tout ça pour un salaire bien maigre à la fin du mois.

Les annonces et les revirements en trompe-l’œil de Blanquer ne doivent duper personne : ce sont les personnels qui ont arraché par la lutte une amélioration des conditions sanitaires. Les protocoles locaux mis en place dans certains lycées ont en effet été le fruit des réflexions collectives des personnels et se sont imposés à la direction. Les droits d’alerte et droits de retrait ont permis, entre autres, la livraison de matériel de protection supplémentaire et des heures de ménage en plus là où ils ont été menés. Il faut maintenir et amplifier le rapport de force pour imposer nos conditions ! Les dédoublements ne doivent pas se faire au mépris des conditions de travail des personnels avec la mise en place d’une double charge de travail. C’est, notamment pour cela que SUD éducation demande un allégement des programmes auprès du Conseil supérieur des programmes.

Alors que le ministère met en danger les personnels et le jour même où sont dénoncées les largesses dont il fait preuve avec le syndicat pro gouvernemental Avenir Lycéen, le ministère s’acharne à réprimer les lycéen·nes mobilisé·es pour obtenir des protocoles sanitaires adaptés à leur établissement et à la situation sanitaire. Hier matin encore la police a empêché plusieurs blocages d’établissement, usant d’une violence devenue systématique : coups de matraque, gaz lacrymogène, flashball et garde-à-vue pour au moins deux élèves. Les amendes pour non-respect du confinement ont été distribuées par centaine aux abords des lycées mobilisés. SUD éducation Paris le réaffirme : nous condamnons avec la plus grande fermeté cette répression. Les lycéen·nes doivent pouvoir se réunir et s’exprimer !

Le succès de la mobilisation de ce mardi 10 novembre ne doit pas retomber. SUD éducation Paris appelle les personnels à se réunir dès jeudi pour envisager les suites à donner et, pour cela, à se saisir de tous les outils à leur disposition : registre de santé et sécurité au travail, droit d’alerte et droit de retrait, communiqués de presse, envoi massif de déclaration d’intention de grève dans le 1er degré, rédaction de revendications locales, courriers au DASEN et au Recteur, élaboration de contre-protocoles locaux, motions en conseil d’administration et conseil d’école, grèves et débrayages, rassemblements. Une intersyndicale doit se réunir au niveau national et SUD éducation y portera des perspectives pour la poursuite et l’amplification de la mobilisation. Pour le ministère de l’Éducation nationale nos vies ne valent pas le prix d’un masque FFP2 ni même celui d’un masque chirurgical, ne nous laissons pas faire !

Au delà d’un réel protocole sanitaire, nous devons obtenir la mise en place d’un plan d’urgence pour l’éducation et pour l’hôpital public : créations massives de postes, constructions de nouveaux locaux et réhabilitation des établissements vétustes, hausse des fonds sociaux...

Courriers, communiqués et motions d’écoles & d’établissements

Communiqué des grévistes du collège Guillaume Budé 10-11-2020
Motion des gréviste de la cité scolaire Maurice Ravel 10-11-2020
Courrier des personnels du collège Aimé Césaire au Dasen 12-11-2020

Préavis de grève et modèle de déclaration d’intention de grève

Notre préavis de grève pour la période 2 et un modèle de déclaration d’intention de grève pour les enseignant-es du 1er degré.

Lire en ligne ou télécharger le pdf :

Préavis de grève période 2
Modèle de déclaration d’intention de grève 1er degré - période 2 - année 2020-2021

Fiche pratique sur le droit d’alerte et le droit de retrait

Tout savoir sur le Registre de santé et sécurité au travail, le Registre de danger grave et imminent, le droit d’alerte et le droit de retrait.

Notre fiche pratique à lire en ligne ou à télécharger en pdf :

Fiche pratique RSST, RDGI, droit d’alerte et droit de retrait
cliquez sur l’image pour télécharger le pdf

Annonces

Pratique