Communiqué de presse des personnels des lycées Rabelais, Bergson et Jacquard après l’agression au couteau d’un élève de 17 ans à proximité du lycée Bergson

mardi 17 novembre 2020
par  Sud éducation Paris
popularité : 1%

Après l’agression au couteau d’un élève de 17 ans à proximité du lycée Bergson, les enseignants poussent un nouveau cri d’alarme. Ils exigent de leur hiérarchie des mesures concrètes pour mettre fin au cycle de violences aux abords et à l’intérieur de l’établissement scolaire.

L’ensemble de la communauté éducative du lycée Rabelais-Bergson-Jacquard, (enseignants, AED, CPE), élèves et parents sont sous le choc après l’agression au couteau d’un élève de Rabelais lundi 16 Novembre aux abords de l’établissement Jacquard-Bergson. 

Malgré l’opération subie, l’élève est toujours dans un état grave. Nous pensons bien évidemment à lui, à sa famille, et à nos élèves, nombreux à avoir peur de se rendre au lycée. 

Depuis mars dernier, le lycée Rabelais, situé porte de Clignancourt (18e), est fermé pour « péril imminent » en raison de sa vétusté. Une partie de ses élèves est délocalisée sur le site du lycée Bergson-Jacquard (19e). Conscients des tensions entre jeunes du 18e et du 19e, nous avions dans un premier temps obtenu l’assurance par la Région d’un bâtiment différent pour les élèves de Rabelais. A la rentrée, nos élèves de 1re et Terminale se sont finalement retrouvés sur le site Bergson et partagent avec les élèves de Bergson une entrée commune et des locaux communs (salles, couloir).

Les tensions, palpables depuis plusieurs semaines avaient pris un tournant inquiétant le vendredi 13 Novembre, avec une série d’incidents particulièrement violents dans l’établissement et aux abords. Vie scolaire et enseignants du lycée Rabelais avaient contacté dès le week-end les mairies des 18e et 19e arrondissements afin d’alerter sur la crainte d’une montée des violences. Malgré cette mobilisation, le drame n’a pu être évité.

Pour la protection de nos élèves et dans le but d’apaiser les tensions, les enseignants ont obtenu que les élèves de Rabelais restent en cours à distance jusqu’à la fin de la semaine, demande qui avait jusque-là été refusée malgré la situation sanitaire. En revanche, aucune décision n’a été prise pour les élèves et enseignants de la cité scolaire Bergson-Jacquard.

L’enseignement à distance ne peut être qu’une mesure à court terme. Le rectorat de Paris, les chefs d’établissement et la Région Île-de-France ne semblent pas prendre la mesure du danger et, jusqu’à lundi minimisaient la situation. À ce jour, aucune réponse satisfaisante ne nous a été apportée par cette hiérarchie. Nous estimons en effet que seule la relocalisation sur un autre site de Paris pourrait mettre fin à cette situation de crise et de rivalités entre quartiers.

Les équipes éducatives et enseignantes du lycée Rabelais-Bergson-Jacquard avec le soutien des organisations syndicales SNFOLC, SUD, CGT, SNES.

Paris, le 17/11/2020

Communiqué de presse des personnels des lycées Rabelais, Bergson et Jacquard

Annonces

Pratique