Accompagnement des élèves en situation de handicap : il faut plus de moyens !

dimanche 3 octobre 2021
par  Sud éducation Paris
popularité : 8%

Dans nos écoles et établissements nous constatons depuis la rentrée la dégradation des conditions d’accompagnement des élèves en situation de handicap engendrée par la mutualisation des moyens et les PIAL.

SUD éducation Paris propose aux équipes de se saisir du modèle de courrier ci-joint pour faire remonter un état des lieux par école et établissement à la direction de l’académie et dresser un constat commun.

Ce modèle de courrier est à renseigner par les équipes, à adapter en fonction de la situation locale et à envoyer à :
- ce.recteur(at)ac-paris.fr / ce.direction(at)ac-paris.fr / conseiller.technique.ash(at)ac-paris.fr
- avec copie aux organisations syndicales, contact(at)sudeducation75.org pour SUD éducation Paris.

Monsieur le Recteur,
Monsieur le Directeur d’académie,
Monsieur le Conseiller Technique ASH,

copie aux organisations syndicales
SUD éducation Paris

Paris, le [date]

Nous vous alertons sur les conditions d’accompagnement des élèves en situation de handicap [à l’école / au collège / au lycée] [nom, adresse].

• Sur les moyens d’accompagnement

Cette année nous avons perdu [nombre d’heures perdues] heures d’accompagnement par rapport à l’année dernière. En effet, alors que [nombre d’AESH affecté·es sur l’école/l’établissement l’année dernière] personnels accompagnant·es étaient affecté·es sur [l’école / le collège / le lycée] l’année dernière, il n’y en a plus que [nombre d’AESH affecté·es sur l’école/l’établissement cette année] cette année.

• Sur le nombre d’élèves à accompagner

Cette année, [nombre d’élèves qui ont droit à une aide humaine] élèves ont droit à une aide humaine dans notre [école / collège / lycée]. Cela représente une augmentation de [chiffrer] par rapport à l’année dernière.

• Sur le nombre d’heures d’accompagnement par élève

Nous constatons que les élèves en situation de handicap qui ont droit à une aide humaine à leurs côtés ont vu leur nombre d’heure d’accompagnement diminuer de manière très importante. Par ailleurs, plusieurs élèves notifié·es sont regroupé·es dans les mêmes classes et il est demandé aux AESH de les prendre en charge de manière simultanée, quelques soit leurs besoins.

À l’heure actuelle, voici l’état de la situation :

Élève 1
Nombre d’heures
d’accompagnement
en 2020-2021
Nombre d’heures d’accompagnement
en 2021-2022
Accompagnement simultané avec un·e autre élève ?
[oui / non]

Élève 2
Nombre d’heures
d’accompagnement
en 2020-2021
Nombre d’heures d’accompagnement
en 2021-2022
Accompagnement simultané avec un·e autre élève ?
[oui / non]

...
Les conditions d’une école réellement inclusive ne sont pas remplies. L’accompagnement ne se fait pas selon l’évaluation réelle des besoins des élèves, mais selon une logique de rentabilisation et d’économie des moyens qui n’a pas sa place à l’école. La mutualisation des moyens doit cesser et il faut des embauches massives de personnels accompagnant·es des élèves en situation de handicap.
Parallèlement, ces personnels doivent être reconnu·es : par la création d’un statut, par des augmentations de salaire, par de meilleures conditions de formation.
Ce sont les raisons de l’appel à la grève du 19 octobre 2021.
À travers ce qui est l’œuvre actuellement, c’est tout le projet d’école inclusive qui est mis à mal.

Les personnels [de l’école nom / du collège nom / du lycée nom]
[nom-prénom-signature]

Modèle de courrier moyens d’accompagnement
Modèle de courrier moyens d’accompagnement


Annonces

Pratique