Les Ouvriers ne veulent pas de la décentralisation !

mardi 1er mai 2007
par  Sud75
popularité : 8%

Rassemblement MERCREDI 9 MAI 2007 à 16h30 avec demande d’audience au Conseil Régional d’Ile de France (33, rue Barbet de Jouy, métro Saint François Xavier)

La décentralisation se fait sur le dos des personnels ouvriers :

• Augmentation du temps de travail et diminution des jours de congés ;

• suppression d’un droit à la mutation remplacé par l’obligation de se vendre auprès des chefs d’établissements et responsables des collectivités ;

• poids d’une double hiérarchie (établissement et collectivité territoriale) ;

• un pas de plus vers la privatisation ;

• rationalisation du travail ; polyvalence accrue : changement de poste plusieurs fois dans une même journée ;

• affectation au jour le jour selon le besoin du service (à la territoriale, on est titulaire de son grade mais pas de son poste) ;

• économies budgétaires, suppression de postes

La décentralisation à l’oeuvre à la région Ile de France :

Honoré de Balzac (Paris 17) : un exemple du poids de la double hiérarchie et de la rationalisation du
travail à la cité scolaire.

Début février un stage de formation à l’hygiène doublé de la visite d’un technicien de la région (en fait un audit
qui n’en portait pas le nom) se traduit par le déplacement d’OEA de la cuisine vers le service général (deux
postes à la plonge et un à la préparation des entrées froides).
Dès la rentrée des vacances d’hiver, une OEA travaillant en cuisine depuis 15 ans est déplacée sans
concertation vers le service général sur le poste d’un agent non remplacé depuis plus d’un an.
La région supprime un poste et la direction de l’établissement saute sur l’occasion pour régler ses comptes et « casser » une équipe.

Non aux suppressions de postes. Rétablissement du poste supprimé à la cuisine de Balzac !

Dans l’académie de Versailles :

Une OEA a été reçue au concours de la fonction publique d’état en 2005, mais le jeu des experts médicaux
a bloqué son affectation jusqu’en mai 2006 date à laquelle elle a retrouvé ses droits à être embauchée. Depuis,
ni l’état ni la région Ile de France n’ont régularisé sa situation. D’ici quelques mois le délai des deux ans pour
garder le bénéfice de sa réussite au concours sera écoulé.

Exigeons sa titularisation immédiate sur un poste
sans stagiarisation.

Un poste pour tous. Affectation de l’OEA de l’académie de Versailles !

En Île de France :

Selon la région, 271 contractuels ont été titularisés sur poste vacant à la rentrée 2006. Cependant il y avait
1000 personnels en Contrat d’Accompagnement à l’Emploi et 800 contractuels en décembre2006 ! Depuis,
la situation n’a pu que s’aggraver : la région n’assure les remplacements qu’en embauchant des personnels
précaires.

Titularisation pour tous sans conditions de concours, de stagiarisation ni de nationalité !

SUD refuse la décentralisation !

Aujourd’hui, état, régions, départements et communes cassent les statuts et préparent, pour demain, la privatisation de l’ensemble des missions de l’éducation.

SUD éducation a toujours dit non à la décentralisation et se bat pour exiger la réversibilité de la loi.


Documents joints

Tract

Annonces

Solidarité


PNG

PNG