TOUT TRAVAIL DOIT ÊTRE PAYÉ !

mardi 9 décembre 2008
par  sud75
popularité : 1%



Paris, le 8 décembre 2008

Monsieur le Recteur,

Les personnels du rectorat de Paris ont assuré le bon déroulement des opérations électorales des enseignants et des non titulaires de l’éducation nationale. L’imposant travail occasionné par ces opérations a reposé sur un personnel subissant déjà la politique de suppressions de postes au sein du rectorat et a constitué une charge professionnelle supplémentaire importante.

Les personnels ont été contraints de faire de très longues journées de travail : sorties très tardives les mardi, mercredi, jeudi et vendredi. Le vendredi, par exemple, est en complète illégalité au regard des textes règlementaires (durée et amplitude), sans compter les conditions de travail : journée non stop et repas réduit à un simple sandwich, retours à leur frais.

Lors des précédentes élections, il y a trois ans, les personnels n’avaient perçu que quelques euros en guise de piètre compensation. Le travail fourni cette année et les conditions dans lesquelles il a du s’effectuer, doit être pris en compte par le rectorat à la hauteur de ce qu’il a représenté en efforts, en investissement et en horaire supplémentaire.

SUD éducation qui a apprécié le sérieux, la patience, la disponibilité et la sérénité des personnels tout au long de ces journées, vous demande Monsieur le Recteur que toutes les personnes ayant, d’une manière ou d’une autre, participé à ces opérations (quorum, ventilation et dépouillement) soient rémunérées à la hauteur d’au moins deux journées supplémentaires de travail.

SUD éducation vous demande aussi de bien vouloir l’informer des décisions que vous prendrez en ce sens.

Soyez assuré, Monsieur le Recteur, de notre profond attachement au service public d’éducation.

Daniel Héricher

Secrétaire général

Copies à :

M. le Directeur de l’Académie de Paris

Mme. la secrétaire générale

Mme. la chef de la DPE

Mme. la chef de la DE


Lettre à télécharger

Annonces

Solidarité


PNG

PNG