Bilan CTA/CDEN : 50 classes de moins à Paris dans le primaire

jeudi 16 avril 2015
par  Sud éducation Paris
popularité : 8%

Comme prévu le CTA qui s’est réuni ce mercredi 15 avril au rectorat, au
sujet des mesures de carte scolaire (ouvertures et fermetures de postes
et classes) du premier degré pour la rentrée 2015, a eu des résultats
concrets très limités :

- il a entériné les quelques mesures positives annoncées au CDEN (fermeture Laborie, Bollaert)
- l’administration a précisé que l’attribution d’un poste d’enseignant-e
supplémentaire dans le cadre du dispositif "plus de maîtres que de
classes" sera à l’école élémentaire B du 41 rue de Tanger (19e)
- l’académie a renoncé à transférer un poste G de Rased de la
circonscription 19B vers la circonscription 19A
- elle a maintenu toutes les autres mesures du projet initial de carte
scolaire et seulement promis de les revoir - en fonction d’une évolution
éventuelle des effectifs et prévisions d’effectifs - lors d’un CDEN ou
d’un groupe de travail au mois de juin.

Par ailleurs, le DASEN a rejeté toutes les demandes des 16 écoles qui ont présenté un projet de dérogation aux horaires parisiens de l’ARE en vue de la rentrée 2015 ! Et sur les 50 écoles qui ont monté un projet de PDM, seulement 5 ont eu satisfaction, dans une opacité de choix à peu près totale ! Devant un tel mépris, ça vaut vraiment le coup de perdre du temps et de l’énergie à faire des projets !!!

Il va donc falloir accentuer la mobilisation pour éviter une rentrée
catastrophique pour les écoles parisiennes !

Il faut donc poursuivre la mobilisation sur le terrain jusqu’à ces échéances et nous prévenir des modifications de prévisions d’inscriptions.
Il faut s’organiser pour limiter les effectifs par classe en septembre, appliquer les consignes syndicales en cas de non-remplacement des congés et agir à tous niveaux pour que le ministère attribue enfin une dotation budgétaire à hauteur des besoins. On continue !


Annonces

Solidarité


PNG

PNG