Réforme du collège : Construisons un autre projet pour l’école ! Toutes et tous en grève le 11 juin !

lundi 8 juin 2015
par  Sud éducation Paris
popularité : 8%

Réforme des rythmes scolaires, nouveaux statuts des enseignant-e-s, nouveau socle commun, nouveaux programmes, réforme de l’éducation prioritaire et enfin réforme du collège : depuis deux ans le gouvernement s’est employé à organiser l’aggravation des conditions de travail des personnels et des conditions d’étude des élèves. Ces réformes obéissent toutes à la même logique, celle de réduire la qualité de notre système éducatif en orchestrant la territorialisation de l’enseignement et le renforcement du pouvoir de la hiérarchie dans les établissements. Le projet pour l’école porté par les gouvernements successifs reste donc le même : renforcer les inégalités sociales en formant les élèves des classes populaires à des emplois précaires grâce à un enseignement à minima.

Le gouvernement tente à nouveau d’enrober sa réforme d’un « vernis pédagogique » par la promotion des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires. Nous ne sommes pas dupes, aucun moyen n’est mis en œuvre pour construire des enseignements interdisciplinaires. Le gouvernement utilise l’interdisciplinarité comme un bouclier pour promouvoir sa réforme qui consiste essentiellement à accroître l’autonomie des chefs d’établissement et non des équipes pédagogiques, à renforcer la mise en concurrence des établissements et des disciplines, à mettre en œuvre un enseignement à minima dans les quartiers populaires et à aggraver les conditions de travail des enseignant-e-s qui verront leur service flexibilisé, morcelé sur plusieurs établissements et soumis à la volonté des chefs d’établissement.

Sud Éducation refuse cette réforme et dénonce la stratégie du gouvernement. Celui-ci ne souhaite pas favoriser la réussite de tous les élèves. Au contraire, dans le premier degré, il ferme des classes, réduit les moyens humains et financiers, après avoir désorganisé le temps scolaire. Le second degré est aujourd’hui la cible de ce gouvernement alors que la baisse des moyens humains (effectifs pléthoriques...) et financiers (bâtiments, outils de travail) correspond de fait à un objectif comptable et social-libéral.

Nous voulons travailler dans une école réellement démocratique où tous les élèves auront accès à un enseignement polytechnique afin de favoriser leur épanouissement. Nous voulons travailler dans une école coopérative où tous les personnels auront leur place pour mettre fin aux injonctions de la hiérarchie qui sont uniquement motivées par des intérêts économiques. Pour construire cette école de demain, libre, émancipatrice et égalitaire, nous revendiquons la mise en œuvre de moyens ambitieux, le recrutement massif et un abaissement du temps de travail des personnels et du temps de service devant élèves des enseignant-e-s pour de véritables temps de concertation et de formation.

Face à l’offensive contre l’école, menée conjointement par le gouvernement et les forces réactionnaires (droite et extrême-droite), Sud Éducation appelle tous les personnels de l’Éducation Nationale à se réunir en Assemblée Générale et à réussir la grève du 11 juin afin de construire les suites à donner à ce mouvement.

Contre le renforcement de la hiérarchie et la concurrence entre filières générales et filières professionnelles, contre la détérioration de l’enseignement dans les écoles, les collèges et les lycées, Sud Éducation appelle les personnels du 1er et du 2nd degré, des filières générales comme des filières professionnelles à se rencontrer localement pour préparer la grève du 11 juin et définir des stratégies de lutte pour une rentrée des classes combative.

Organisons-nous en Assemblée Générale !

Construisons la grève du 11 juin et ses suites !

Élaborons un autre projet pour une école émancipatrice et égalitaire !

Luttons pour un abaissement du temps de travail de tous les personnels et des moyens à hauteur des besoins !

{{}}


Documents joints

4 pages dur la réforme de Sud-éducation (...)

Annonces

Solidarité


PNG

PNG