COMMUNIQUE DE PRESSE : LA POLICE DELOGE LES LYCEENS

mardi 6 mai 2008

La police est intervenue ce matin pour déloger sans ménagement les élèves de plusieurs lycées parisiens qui avaient organisé le blocage leur établissement. Depuis, les CRS campent devant ces établissements comme à Rodin ou à Arago. Au lycée Rodin les enseignants sont sortis pour refuser de travailler tant que les policiers n’auraient pas quitté les lieux.

Sud éducation Paris dénonce ces interventions policières qui semble être la seule forme de réponse que l’administration de ces établissements et le gouvernement opposent à la protestation lycéenne. Les lycéens ont raison de se mobiliser contre les suppressions de postes et la destruction du service public d’éducation.

SUD éducation a déposé un préavis de grève pour ce mardi 6 mai de façon à permettre aux enseignants d’accompagner leurs élèves au cours de cette journée et particulièrement à la manifestation de l’après-midi. Les agissements policiers de la matinée ne peuvent qu’inquiéter et justifient encore plus la présence d’adultes dans la manifestation des lycéens.

Notre syndicat appelle lycéens, enseignants et parents à se mobiliser tous ensemble contre la politque de casse du service public d’éducation.

SUD éducation Paris

Paris, le 6 mai 2008



Annonces

Solidarité


PNG

PNG