Double sanction contre Dominique Piveteaud. Réagissons ! Les enseignants de l’école élémentaire, 46 rue Jenner dans le 13e ont refusé de monter en classe à 8 heures 30 ce matin.

jeudi 26 juin 2008

Mercredi 25 juin, un enseignant parisien d’une école du 18e arrondissement, Dominique Piveteau, dont les compétences sont unanimement reconnues par l’ensemble de la communauté scolaire, administration comprise, a été doublement condamné par cette même administration par un retrait de son habilitation de maître-formateur et par une mutation d’office dans une autre école.

Cette double condamnation est inadmissible car non fondée et illégale.

Ainsi quand on est un enseignant chevronné et compétent, reconnu comme tel par l’administration, qu’on se montre soucieux de la réussite et de l’épanouissement de ses élèves, qu’on cherche dans sa pratique quotidienne par des méthodes inventives (la pâtisserie) à laisser le moins possible d’enfants sur le bord du chemin des apprentissages, on encourt les foudres de l’administration, qui, si on y réfléchit bien, présente d’évidents symptômes d’incohérence. Un jour elle reconnaît la valeur d’un maître, un autre jour elle le condamne lourdement.

Les enseignants de l’école élémentaire, 46 rue Jenner dans le 13e arrondissement s’interrogent à la suite de cette incompréhensible condamnation. Ils souhaitent réfléchir, entre autres, à la notion de liberté pédagogique attachée à leur fonction.

Pour ce faire, ils ont refusé de monter en classe à 8 heures 30 ce matin.

Ils invitent chaque école à organiser dès maintenant un grand concours de pâtisserie pédagogique.


Pétition « Soutien à Dominique Piveteaud »



Annonces

Solidarité


PNG

PNG