Le Journal n° 217

mardi 25 novembre 2008

Le Journal n° 217 à télécharger

SUD éducation, un syndicalisme qui dérange

On se souvient qu’en novembre 2007, le premier secrétaire du parti socialiste François Hollande, avait livré à la presse régionale son analyse de la grève des cheminots en concluant par « le syndicalisme que l’on doit combattre, c’est celui de SUD ».

Un an plus tard, le maire de Paris Bertrand Delanoë partage sans doute cet avis, puisqu’il vient de refuser à SUD éducation et à SUD Collectivités Territoriales-Ville de Paris le droit de présenter des listes aux élections professionnelles des 13 et 14 novembre pour les agents du Département. SUD éducation qui syndique depuis sa création il y a 12 ans les personnels ouvriers des établissements scolaires et qui conteste leur transfert aux collectivités territoriales dans le cadre de la décentralisation, a présenté une liste de candidats pour la CAP des Adjoints Techniques des Collèges. Le 22 octobre, le Tribunal Administratif a confirmé l’invalidation des listes SUD. Mais nous n’avons pas dit notre dernier mot.

Pour les élections professionnelles des enseignants du 2 décembre, c’est la liste présentée par SUD éducation dans le premier degré que l’IA entend modifier à sa guise !

Nous avons bien entendu déposé un recours au ministère contre cette nouvelle atteinte au droit de la part d’un IA qui semble se penser de plus en plus au-dessus des lois.

Notons que ceci ne nous étonne pas dans une académie où règne un tel arbitraire que pour la première fois de l’histoire de notre syndicat, nous avons été contraints à porter plainte en justice contre X, suite à la publication en contradiction avec la loi d’une liste d’écoles supposées grévistes sur le site web du rectorat et dans la presse !

Le Journal n° 217 à télécharger


Affiche "élections" :

Affiche « élections » à télécharger


Annonces

Solidarité


PNG

PNG