Premier degré


Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous

Articles publiés dans cette rubrique

samedi 3 juillet 2021
par  Sud éducation Paris

”Emploi fonctionnel de directeur” : face au passage en force de Blanquer, mobilisons-nous dès la rentrée  !

Le 2 juillet, à l’occasion d’une réunion de travail consacrée aux directions d’école, le ministère de l’Éducation nationale a annoncé la création imminente d’un « emploi fonctionnel » pour les directeurs et directrices ayant la charge d’une école de plus de 13 ou 14 classes.

Face à ce nouveau passage en force, SUD éducation appelle l’ensemble des personnels du premier degré à se mobiliser dès la rentrée pour faire échouer cette énième tentative de caporaliser les directions d’école , et s’adressera aux autres organisations syndicales pour construire dans l’unité une mobilisation à même de faire plier le ministre.

mercredi 30 juin 2021
par  Sud éducation Paris

Mesures d’ajustement de la Carte scolaire 2021

Mercredi 30 juin se tiendra un groupe de travail (GT) consacré aux mesures d’ajustement de la carte scolaire. Vous trouverez dans l’article le projet initial du rectorat et les ajustements décidés à l’issue du GT.

mardi 29 juin 2021
par  Sud éducation Paris

Retrait du projet de gestion centralisée du remplacement dans l’Académie de Paris !

L’académie a annoncé, pour la rentrée prochaine, la fusion des BD-école et des BD-circo dans le premier degré. Pour refuser cette fusion qui détériorerait sans aucun doute les conditions de travail des enseignant·es remplaçant·es mais aurait aussi un impact négatif sur le fonctionnement de toutes les écoles, signons la pétition intersyndicale !

Rassemblement à l’appel de l’intersyndicale parisienne du 1er degré jeudi 1er juillet à 18h devant le rectorat de Paris, 12 bd d’Indochine 75019

vendredi 23 avril 2021
par  Sud éducation Paris

Non à la proposition de loi Rilhac : pas de chef-fe dans les écoles !

La proposition de loi Rilhac « créant la fonction de directeur ou de directrice d’école » a été adoptée en première lecture au Sénat le mardi 10 mars. Elle repassera à l’Assemblée nationale en mai.
- Que contient cette loi ?
- Comment faire pour résister ?
- Quelles autres solutions ?

jeudi 11 février 2021
par  Sud éducation Paris

Carte scolaire 2021 : encore trop de fermetures ! [mis à jour suite au CDEN]

[mise à jour après le CTA du 9 février]
[mise à jour après le CDEN du 11 février]
- La fusion de l’E.E. Moussy et de l’E.M. Archives est annulée.
- La fermeture de l’E.M. Paradis est annulée mais une classe est supprimée.
- À l’E.M. Schwartzenberg, il n’y aura pas d’ouverture de classe maternelle et l’académie fermera une classe. À l’E.E. Chabrol, les deux ouvertures de classes de maternelle seront elles aussi annulées.
- Les fermetures sont annulées à l’E.M. André del Sarte (18e), à l’E.E. 8 Pierre Foncin (20e), à l’E.E. 30 Manin (19e) et à l’E.M. Emeriau (15e).
- La situation de l’E.E. 46-48 Jenner (13e) et de l’E.E. 14 Riblette (20e) sera étudiée de près au CDEN d’ajustement de carte scolaire en juin.
- E.E. 12-14 Alésia : le maintien à titre provisoire de la 18e classe est validé par l’académie.
- Le dédoublement sera pérennisé à l’E.P. Belliard (113 Championnet).

mardi 26 janvier 2021
par  Sud éducation Paris

Carte scolaire 2021 : premières mesures

Le 28 janvier se tiendra un groupe de travail consacré à l’étude des premières mesures de carte scolaire. Les documents préparatoires ont été transmis aux organisations syndicales ce mardi 26 janvier et permettent d’avoir un premier aperçu des mesures pour les élèves à besoins particuliers, des départs en stage Cappei, des postes de PEMF et de CPC, des derniers dédoublements en maternelle REP/REP+ et des postes de direction.

mercredi 20 janvier 2021
par  Sud éducation Paris

Carte scolaire : se préparer pour contester

Le comité technique académique (CTA) consacré à la carte scolaire se tiendra le 9 février et il sera suivi d’un conseil départemental de l’Éducation nationale (CDEN) le 11 février. Sans attendre, si vous pensez qu’une fermeture de classe sera proposée dans votre école, n’hésitez pas à en discuter collectivement, à évoquer la situation avec les parents d’élèves et à préparer vos arguments pour contester une éventuelle fermeture.

mercredi 1er juillet 2020
par  Sud éducation Paris

Mesures d’ajustement de carte scolaire

Mise à jour suite au GT du 2 juillet : une ouverture de classe a été décidée à l’EM Mouffetard (5e), à l’EE Titon (11e), à l’EM Espérance (13e). La fermeture qui était programmée à l’EE Fourcroy (17e) est annulée. La situation de plusieurs écoles sera réexaminée en août : EE Jardinet (6e), EE Lachambeaudie (12e), EE Saïda et EE Corvon (15e), EE Tlemcen et EE Alquier Debrousse (20e).

Le récapitulatif des mesures d’ajustement de carte scolaire 1er degré pour la rentrée 2020 (fermetures et ouvertures de classes) a été envoyé ce mercredi 1er juillet aux organisations syndicales. Il sera examiné lors du groupe de travail qui se tiendra dès demain, jeudi 2 juillet.

mercredi 17 juin 2020
par  Sud éducation Paris

« Fonction de directeur d’école » : personne n’en veut !

L’intersyndicale parisienne appelle à se rassemblement mercredi 24 juin devant l’assemblée nationale à 12h30, jour de l’ouverture des débats parlementaires
Dans une proposition de loi déposée en plein confinement, la députée LREM Cécile Rilhac défend la création d’une « fonction de directeur d’école ». Cette proposition de loi remet complètement en cause le fonctionnement des écoles en faisant des directeurs et directrices des « délégataires de l’autorité académique », chargé·es d’« administrer » l’école et auxquel·les pourraient être confiées « d’autres fonctions concourant à l’exécution du service public d’éducation. » Pour SUD éducation Paris, cette proposition de loi est scandaleuse et doit être retirée !

dimanche 14 juin 2020
par  Sud éducation Paris

Face aux offensives contre nos métiers et notre statut : réunissons-nous pour prendre position !

Communiqué de l’intersyndicale parisienne du 1er degré
Pour les personnels de l’éducation comme pour les élèves, la réouverture des écoles n’a pas été synonyme de retour à la normale. Pendant des semaines nous avons dû improviser pour limiter les conséquences scolaires du confinement dans un contexte particulièrement anxiogène et sans avoir jamais été préparé·es à « l’enseignement à distance ». Notre enseignement n’a de véritable sens qu’en présence des élèves.
Proposition d’une motion d’école modifiable à faire remonter au DASEN

Navigation

Mots-clés de la rubrique

Annonces

Pratique