Non à l’expulsion de l’occupation de Tolbiac !

mercredi 11 avril 2018
par  Sud éducation Paris
popularité : 8%

Communiqué de l’intersyndicale de P1 (Sud éducation, Solidaires étudiant-es, Snesup FSU, Snasub FSU, Ferc Sup CGT, UNEF) et de la Fédération SUD éducation

Communiqué de l’intersyndicale :

Intervention policière imminente au centre PMF-Tolbiac

Ce mercredi 11 avril, Georges Haddad a communiqué avoir demandé "son concours" au préfet de police pour "rétablir le fonctionnement habituel" au centre Pierre Mendès France.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté toute intervention policière au sein et autour de l’Université. Dans le contexte actuel de répression (Nanterre, Lille, Strasbourg etc) du mouvement de contestation sociale des étudiant.e.s et personnels qui défendent légitimement leurs idées, leurs revendications, leur avenir, nous exprimons ici la plus vive inquiétude. La répression ne peut être la réponse apportée à l’opposition à la mise en place de la réforme ORE et de ParcourSup ni à la demande récurrente des moyens garantissant l’accès et la réussite de toutes et tous à l’université.

Nous invitons tou.te.s les étudiant.e.s, personnels administratifs et enseignants, à converger vers le centre Pierre Mendès France, en soutien à leurs collègues mobilisé.e.s, actuellement présent.e.s sur place.

90 Rue de Tolbiac, 75013 Paris

Communiqué de SUD éducation

Ce mercredi 11 avril, Georges Haddad a communiqué avoir demandé “son concours” au préfet de police pour “rétablir le fonctionnement habituel” au centre Pierre Mendès-France.

SUD éducation dénonce cette nouvelle intervention policière au sein et autour de l’Université. On connaît désormais la méthode employée : charge, matraque, gaz et interpellation violente de militant-e-s syndicaux et syndicales identifié-e-s.

Dans le contexte actuel de répression violente (Nanterre, Lille, Strasbourg, etc.) du mouvement de contestation sociale des étudiant-e-s et des personnels qui défendent une université ouverte à toutes et tous et refusent le tri social, cette nouvelle annonce est aveu de l’incapacité du pouvoir à répondre aux revendications légitimes qui s’expriment dans les assemblées générale.
SUD éducation apporte son soutien aux étudiant-e-s et personnels en lutte à Tolbiac, et relaie l’invitation de l’intersyndicale de l’université Paris I faite aux personnels et aux étudiant-e-s de converger vers le centre Pierre Mendès France, en soutien à leurs collègues mobilisé-e-s, actuellement présent-e-s sur place.


Annonces

Solidarité


PNG

PNG