AED en LUTTE au collège Marx Dormoy (18e) MAJ

jeudi 12 juillet 2018
par  Sud éducation Paris
popularité : 2%

Communiqué des Assistant-es d’éducation du collège Marx Dormoy suite à l’annonce du non-renouvellement de leurs contrats :

Transparence et respect pour les AED

Communiqué des AED du collège Marx Dormoy

Nous avons appris il y a une semaine que 6 personnes sur les 11 AED qui ont fait une demande de renouvellement de contrat se sont vu opposer un refus sans qu’aucun motif ne soit donné.

La direction a fait le minimum en matière de correction vis-à-vis de ses assistants d’éducation. Aucun entretien professionnel de fin de contrat n’a été organisé et il s’en est fallu de peu pour que nous n’obtenions une fiche nominative de demande de renouvellement de contrat. Nous apprenons en définitive le sort qui nous est réservé par courrier recommandé.

C’est tout le mépris qui nous est exprimé en reconnaissance du travail difficile, dans des conditions toujours plus dégradées, que nous avons fait tout au long de l’année. Si des manquements à la fonction d’AED motivaient le non-renouvellement d’une partie d’entre nous, la moindre des choses serait de nous en faire part dans le cadre formel d’un entretien professionnel individualisé, précédés d’une convocation en bonne et due forme.

Nous tenons à rappeler qu’aucun AED nouvellement embauché cette année n’a bénéficié d’une formation d’adaptation à l’emploi, à nos yeux nécessaire pour mener à bien les missions qui nous sont confiées1. Nous avons bien été convoqué à un stage par la délégation académique à la formation pour le mercredi 06 décembre 2017 mais celui-ci a été annulé sans jamais être réorganisé.

Nous alertons également sur les conséquences dramatiques d’un tel turn-over de l’équipe de vie scolaire sur le bon fonctionnement de l’établissement, alors que la fin des contrats aidés a déjà fait disparaître 72h de surveillance par rapport à l’année qui se termine. Ce sont autant de personnes ressources, qui connaissent bien les élèves de l’établissement et leurs problématiques, dont le nombre sera réduit à la portion congrue.

Nous serons, à l’appel de l’Assemblée des précaires de l’éducation, devant le rectorat de Paris aux côtés des AED en lutte contre le non-renouvellement des contrats, mercredi 27 juin à 14h30. A cette occasion, nous serons reçus en délégation par le rectorat.

Nous demandons un entretien professionnel de fin de contrat, avec convocation préalable (date de l’entretien dans un délai de 5 jours ouvrables minimum à respecter à compter de la notification de cette convocation) pour toutes les personnes n’ayant pas eu de réponse favorable à leur renouvellement au sein de l’équipe de vie scolaire du collège Marx Dormoy.

Nous nous réservons, entre autres actions possibles, la possibilité d’une grève des astreintes si notre requête n’est pas entendue.

Nous espérons que la porte du bureau de direction nous sera, comme le dit l’adage, « toujours ouverte ».

Des AED du collège Marx Dormoy, soutenu-es par SUD Éducation

1 La rubrique Emplois, carrières, formation du site internet de l’Académie de Paris nous indique que « les assistants d’éducation, les assistants pédagogiques et les auxiliaires de vie scolaire collectifs bénéficient d’une formation d’adaptation à l’emploi ».


Annonces

Solidarité


PNG

PNG