UN LOGEMENT, DES PAPIERS, UNE ECOLE POUR TOUS !!!

Manifestation Samedi 9 septembre, 15h Place de la République, Paris
jeudi 7 septembre 2006
par  Sud75
popularité : 4%

Le gouvernement, et en premier lieu le chef de l’UMP, a fait le choix de la répression tous azimuts contre les sans papier, les immigrés, les mal-logés, les précaires...

Les « 1000 de Cachan » en sont les victimes. Après avoir été évacués par la force du bâtiment de la cité universitaire où ils vivaient, ils ont actuellement trouvé refuge dans un gymnase de la ville de Cachan. Ils subissent de plein fouet la brutalité de la politique de Sarkozy : placement du petit Siaka, (2 ans) pendant que ses parents sont en rétention, arrestations à Cachan autour du gymnase et dans les hôtels pour ceux qui ont accepté ces hébergements temporaires, 11 femmes, 2 enfants et 2 hommes blessés par les charges policières lors de l’évacuation . Les expulsés sont restés ensembles et solidaires, résistant ainsi à cette terrible pression.

Un logement, des papiers, une école, pour tous !!!

Un logement . La précarité du logement s’étend et frappe indistinctement les jeunes, les migrants, les salariés précaires, les modestes : flambée des loyers, spéculation immobilière, augmentation des expulsions, et toujours les marchands de sommeil qui prospèrent.

Parmi les expulsés de Cachan, beaucoup travaillent et ne trouvent tout simplement pas à se loger. Ils ont refusé les hôtels, car ils sont incompatibles avec une vie de famille, éloignés des commerces et des lieux de travail.

Les « 1000 de Cachan » exigent aujourd’hui la mise à disposition des locaux du CEA de Limeil-Brévannes ou du FJT de Cachan en attendant des solutions de relogement définitives.

Relogement des 1000 de Cachan, droit au logement pour tous et opposable,

application de la loi de réquisition, arrêt des expulsions,

réalisation massive de logements sociaux !!!

Des papiers. Plusieurs pays européens ont régularisé des centaines de milliers de sans papier ; en France, on fait le choix de la répression en les jetant dans la peur et la clandestinité.

Des enfants sont traqués par la police, d’autres sont placés et arrachés à leurs parents. Les adultes sont condamnés à vivre dans la misère et la surexploitation.

Les « 1000 de Cachan » solidaires des sans papier, demande leur régularisation immédiate.

Régularisation des sans papier, abrogation des loi anti-immigrés,

libération des sans papier emprisonnés !!!

Une école . Tous les enfants ont le droit à l’école sans crainte d’être arrêtés et expulsés. Les propos du ministre de l’éducation selon lequel les arrestations n’auront pas lieu dans les écoles, mais à la sortie sont intolérables.

Avec ou sans papier, les « 1000 de Cachan » demandent la scolarisation de tous les enfants.

L’école est un droit, l’école n’est pas une souricière.

Scolarisation de tous les enfants de sans papier !!!

A l’appel des 1000 de Cachan, du comité de soutien : AC !, ADEN, Afrique XX1, AFVS, AITEC, AJEP, ANC, AMES, AMF, Alternative Citoyenne IdF, APEIS, ATTAC, CADTM-France, Cimade, Comité des sans-logis, Collectif des sans papier de St Bernard, CGT, CNL, CNT, Collectif de Montreuil pour les droits des sans-papiers,Comité Action Logement (CAL), DAL, Droits Devant !!, FCPE, Femmes solidaires, FSU, GISTI, Gener’actions unies, IACD, LDH, MIB, MRAP, No Vox, RAS L’FRONT Kremlin-Bicêtre,Réseau IPAM, RESF, RESOCI, SOLIDAIRES, SUD Education Créteil, ZANADOAN, 83ème avenue ... JC, LCR, LO, PCF, Verts, les alternatifs, UTOPIA,... de nombreux élu(e)s du Conseil Général, du Conseil Régional et de municipalités environnantes . et de nombreux-ses bénévoles dont l’investissement quotidien permet des conditions de vie les meilleures possibles pour les expulsés du gymnase.


Annonces

Solidarité


JPEG
PNG

PNG