Le Cnam et les étudiants étrangers

communiqué de presse
mardi 21 novembre 2006
par  sud75
popularité : 4%

DANS LES ECOLES, LES ATELIERS ET DANS LA RUE LA POLICE RAFLE LES IMMIGRES SANS PAPIERS !

LA DIRECTION DU CNAM REFUSE DE LES INSCRIRE !

À l’heure où la police rafle les sans papiers, les place en centres de rétention et cherche à les expulser, la direction du CNAM (Conservatoire national des arts et métiers) emboîterait-elle le pas à la politique répressive gouvernementale « d’immigration choisie » ?

En effet, pour la première fois au Cnam, des étudiants étrangers rencontrent des difficultés pour s’inscrire aux diplômes nationaux au motif qu’ils ne sont pas en possession d’un titre de séjour pour l’année en cours. Cette situation entrave les démarches administratives des étudiants concernés auprès des préfectures et peut avoir de graves répercussions pour eux.

SUD éducation Paris dénonce cette politique d’inscriptions sélectives aussi scandaleusement zélée que discriminatoire et ce, particulièrement au moment où se multiplient rafles, arrestations, détentions et tentatives de renvoi à la frontière de sans papiers. Le gouvernement met actuellement les bouchées doubles afin d’atteindre les 25000 expulsions annoncées pour cette année. Nous ne laisserons pas faire ! SUD éducation Paris appelle à soutenir et à renforcer la riposte partout où elle s’organise comme au Cnam, au lycée Ravel ou encore dans les aéroports.

Paris, le 20.11.06
SUD éducation Paris


Annonces

Solidarité

PNG - 42.9 ko
PNG - 16.7 ko
JPEG - 10.9 ko

PNG

PNG