Florimond relaxé !

Grâce à la mobilisation, la solidarité n’est pas un délit.
vendredi 21 décembre 2007
par  sud75
popularité : 4%

Florimond Guimard vient d’être relaxé. Toutes les charges des parties civiles ont été abandonnées. C’est une victoire due à la forte mobilisation depuis un an.

Florimond Guimard, professeur des écoles à Marseille, militant syndical et associatif avait comparu devant le tribunal correctionnel d’Aix en Provence le lundi 22 octobre 2007.

Il lui était reproché d’avoir, le 11 novembre 2006, participé à une manifestation non violente mais déterminée (avec 200 autres personnes) à l’aéroport de Marignane contre l’expulsion d’un père de famille de deux enfants scolarisés à Marseille.

Il était accusé de « violence volontaire sur agent » parce qu’un policier dont le pouce avait heurté une barrière avait obtenu un jour d’ITT. On l’accusait aussi de « violence en réunion et avec arme », l’arme en question étant sa voiture avec laquelle il avait suivi à distance la voiture des policiers qui emmenaient le père de famille.

Une fois de plus, la solidarité et le soutien ont prouvé que la mobilisation massive et intersyndicale pouvait assurer la victoire !

Ne l’oublions pas à l’heure où le gouvernement veut faire taire toute expression contestataire (attaques contre le droit de grève, menaces faites aux militants et répression de plus en plus dure des mouvements sociaux) !

Saint-Denis, le 21/12/07


Annonces

Solidarité

PNG - 42.9 ko
PNG - 16.7 ko
JPEG - 10.9 ko

PNG

PNG