ASSEMBLEE GENERALE LUNDI 1er SEPTEMBRE à 17h à la BOURSE du TRAVAIL de PARIS, 3 rue du Château d’Eau (10e, M° République)

jeudi 28 août 2008
par  Sud75
popularité : 4%

ACCEPTERONS-NOUS :

 la baisse des moyens d’existence

 la destruction de la protection sociale (sécu, retraites ...)

 l’explosion de la précarité, dans l’éducation comme dans toute la société

 la décentralisation des ATOSS, première étape de la privatisation des services

 la suppression annoncée de 13500 postes dans l’éducation nationale en 2009, après la saignée de 11200 postes en moins en 2008

 les surcharges des effectifs par classe

 le démantèlement de l’enseignement spécialisé dans le 1er degré et la disparition des Conseillers d’orientation-psychologues dans le secondaire

 la suppression programmée des ZEP-REP, sous couvert d’une révision de leur carte à l’automne

 le faux-semblant de la réduction d’horaires (des élèves) et la pagaille en perspective dans les écoles

 le scandale du « soutien » pour certains élèves en sus de leurs 6 h de classe quotidiennes, et celui en heures sup pendant les vacances

 les programmes rétrogrades imposés par Darcos à l’école primaire

 la remise en cause du droit de grève, les attaques envers les statuts et les droits des personnels, l’autoritarisme de la hiérarchie et la répression contre toutes les têtes qui ne pensent pas comme le pouvoir

 etc., etc., etc. ?


Pour SUD Education, ce n’est pas possible !

La rentrée 2008 peut-elle se faire dans ces conditions ?

Allons-nous attendre la rituelle et inefficace journée « d’action » intersyndicale annoncée pour le 11 septembre ?

SUD Education a déposé un préavis de grève couvrant tous les personnels à compter du 2/09.

Comment mettre en échec ces mesures destructrices, comment refuser concrètement d’appliquer les « réformes Darcos » dans les écoles et établissements ?

Pour en discuter, pour organiser la riposte dès la rentrée,

ASSEMBLEE GENERALE

LUNDI 1er SEPTEMBRE à 17 h

Bourse du travail de Paris

3, rue du Château d’eau 10° (République)

SUD Education, le SNUipp, le SNUDI-FO et la CNT appellent tous les enseignants et personnels parisiens à participer nombreux à cette AG.


Annonces

Solidarité


JPEG
PNG

PNG