Manifestation le 1er février 2006 RESF

jeudi 26 janvier 2006
par  Sud75
popularité : 7%

Réseau Éducation Sans Frontières PARIS
Partout en France, des enfants, des ados, des jeunes et leurs parents, bien intégrés dans ce pays, vivent sous la menace d’être arrêtés et expulsés parce qu’eux ou leur famille sont sans papiers.

On ne compte plus les fois où, en France, la solidarité et la mobilisation des élèves, de leurs parents, des enseignants ont permis à un(e) jeune ou à une famille de sortir de centre de rétention, d’obtenir un titre de séjour afin de pouvoir rester ici.

Malheureusement, beaucoup n’obtiennent qu’un répit qui prendra fin pour eux et les parents sans papiers dès le 1er juillet 2006 si nous laissons faire. Il est insupportable d’imaginer qu’en juillet les élèves et les parents sans papiers seront arrachés à leurs proches, à leurs amis et renvoyés, menottés et scotchés, dans des charters vers des pays d’enfer où ils n’ont plus d’attaches.

Le projet de loi de Sarkozy sur l’immigration limite encore davantage le droit au séjour pour les familles et les jeunes : si ce projet passe, il faudra être entré en France avant l’âge de 10 ans pour espérer un titre de séjour.
Pour qu’un père puisse faire venir sa famille, il devra
disposer d’un niveau de salaire et de logement tel que
cette venue sera impossible pour le plus grand nombre.

On peut arrêter ça !

Nous vous appelons à nous rejoindre pour
réclamer le retrait du projet de loi sur l’immigration.
Dire non aux expulsions aujourd’hui
comme à la fin de l’année scolaire.

Et, comme dans toute la France à l’appel de RESF,
Venez au rassemblement
Mercredi 1er février à 14 heures
Place Saint Michel

La place des enfants et des jeunes majeurs scolarisés
n’est pas en centre de rétention dans l’attente d’une expulsion,
mais dans les écoles, les collèges et les lycées.

Pour nous contacter : resfParis@yahoo.fr - www.educationsansfrontieres.org


Documents joints

TRACT d'APPEL 1<sup class="typo_exposants

Annonces

Solidarité


PNG

PNG