3e note de synthèse sur la mise en oeuvre de la réforme de l’enseignement primaire

vendredi 20 novembre 2009
par  sud75.
popularité : 26%

En juillet 2009 est parue une “3e note de synthèse sur la mise en oeuvre de la réforme de l’enseignement primaire” réalisée par les services de l’inspection générale (IGEN). Ce document est facilement accessible via un moteur de recherche internet. Il est constitué de 2 parties : un bilan de l’année de réforme en 7 points et les évolutions préconisées par l’IGEN.

Pour Sud Education Paris :
Sous couvert de réformes pédagogiques et de traitement de la difficulté scolaire, il nous parait clair que le gouvernement n’a d’autre volonté que d’engager une transformation totale de l’école primaire pour justifier les nombreuses suppressions de postes. Mais cela va beaucoup plus loin :
- renforcement de la hiérarchie : gare à celles et ceux qui ne se soumettront pas aux directives.
- mettre en place dans les écoles une véritable culture de l’évaluation pour les enseignants et les élèves, dérivé de ce qui se passe dans le secteur privé avec les effets que l’on connaît.
- un changement radical de statut avec le passage aux régions ou aux départements via les EPEP : passage des personnels à la collectivité territoriale, disparition des conseils d’école aux profits d’un conseil d’administration, création d’un échelon hiérarchique supplémentaire avec les directrices/directeurs nommés supérieurs hiérarchiques...
Depuis l’annonce des nouveaux programmes, Sud Education Paris s’est investi dans les AG, les différents mouvements, les différentes commissions rectorales... pour dénoncer et combattre les mutations engagées par le gouvernement. Le chaînon manquant des EPEP va sceller la fin des réformes. Seule une réponse massive et de longue durée fera comprendre au gouvernement que l’ensemble des enseignants n’envisagent pas leur métier comme il leur sera imposé.


Documents joints

note de synthèse

Annonces

Solidarité


PNG

PNG