Grève reconductible à partir du 14 septembre !

Décision de l’AG centrale du 7 septembre
mercredi 8 septembre 2010
par  Sud75
popularité : 4%

L’Assemblée Générale Parisienne 1er degré du mardi 7 septembre 2010 a voté une proposition de l’AG des instits du 13ème à se mettre en grève reconductible à partir du 14 septembre.

Dès jeudi, plus d’une quarantaine de collègues pourraient être en grève (car ils ont déposé leurs intentions avant, ou n’ont pas besoin d’en déposer).

RDV importants :

* Un RDV de grévistes jeudi 9 septembre à 9h00 à la Bourse du Travail, 3 rue du Château d’eau M° République (pour ceux et celles qui seront en grève : répartition des tâches pour la mise en oeuvre de la motion votée en AG parisienne)

* Jeudi 9 et Vendredi 10 septembre se tiendront des AGs d’arrondissements.

Compte-rendu de l’AG parisienne 1er degré du 7 septembre 2010

120 présent-es

Représentation syndicale : CGT, CNT, FO , SE , SNUipp , Sud Education

* Quelle plateforme de revendications ?

Après discussions deux votes ont eu lieu. Soit être porteur de la seule revendication du retrait du projet des retraites, soit y ajouter d’autres revendications dont notamment celles dont l’ensemble des syndicats du 1er degré était porteur (cf courrier envoyé dans les écoles pour appel à la grève du 7 + invitation aux Ags de pré-rentrée et AG parisienne du 7, appels signés par les organisations syndicales SNUipp-FSU, Se-Unsa, Sud Education, Sgen-Cfdt, CGT- Educ’Action et CNT)

1er Vote : Sur le mot d’ordre : "Nous exigeons le « retrait du projet des retraites"

Pour : 110

2ème Vote : Y ajouter : "Nous exigeons l’arrêt et la restitution des postes supprimés et une vraie négociation salariale. La mobilisation contre les réformes de l’école primaire doit également reprendre dès maintenant."
Pour : 94 ; contre : 13 ; Abstentions : 6

Plateforme adoptée :

Nous exigeons le retrait du projet des retraites.

Nous exigeons l’arrêt et la restitution des postes supprimés et une vraie négociation salariale.

La mobilisation contre les réformes de l’école primaire doit également reprendre dès maintenant.

* L’AG du 13e arrondissement était porteur d’une motion qui a été discutée et votée lors de l’AG parisienne :

« L’Assemblée Parisienne se prononce pour la mobilisation des collègues. Elle appelle les collèges à entrer en grève reconductible à partir du mardi 14 septembre 2010.

Elle demande aux organisations syndicales d’appeler à ce mouvement.

Les collègues qui en ont la possibilité s’engagent dès cette semaine dans la grève pour construire la mobilisation »

Pour : 102 ; contre : 0 ; abstention : 12 ; NPPV (Ne Participe Pas au Vote) : 0

Prochaine AG parisienne de grève : mardi 14 septembre à 10h à la Bourse du Travail

Addenda :

Que celles et ceux qui sont favorables à la grève reconductible pour gagner, pensent (s’ils sont en responsabilité d’une classe) à déposer leurs intentions, quoiqu’ils décident finalement : pour être en grève lundi, envoyer un fax ou un mail avant jeudi minuit ; pour mardi, avant vendredi minuit.

Rappel : Depuis la loi sur le service minimum (SMA), dans le primaire, on doit se déclarer gréviste 48h (comprenant au moins 1 jour ouvré) avant. Une proposition est de faire des intentions groupées, non pas avec "à partir de" mais "je déclare mon intention d’être en grève le lundi x, le mardi y, le jeudi z et le vendredi z’" (bien sûr il faut légalement que ça soit des dates pour lesquelles un préavis a été déposé, il est donc impossible d’écrire "j’ai l’intention d’être en grève tous les jours de l’année")
La loi sur le SMA ne se justifie que pour permettre aux rectorats de transmettre aux communes les infos nécessaires pour que celles-ci puissent organiser l’accueil des élèves dans les écoles où il y a au moins 25% de grévistes annoncés. En conséquence seuls les enseignants en charge d’une classe doivent remplir une intention de grève (ni les directeurs déchargés ce jour-là, ni les RASED, ni les remplaçants qui ignorent 48h avant où ils seront appelés...), les autres infos ne sont d’aucune utilité aux communes.

Pour info, SUD éduc Paris a déposé un préavis couvrant les enseignants du 1er degré pour les 13, 14, 16, 17, 20, 21, 23, 24 septembre.


Annonces

Solidarité


JPEG
PNG

PNG