STOPPONS LA CASSE DU SERVICE PUBLIC D’ÉDUCATION !

mardi 1er février 2011
par  sud75
popularité : 4%

Pour la rentrée 2011, l’état persiste dans le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux. Pour la 4ème rentrée consécutive,
16 000 postes vont être à nouveau supprimés !

SUD Éducation Paris condamne :

- la suppression massive de postes dans l’éducation nationale (écoles,
RASED, établissements scolaires, grands établissements - CNED,... et
services du rectorat) ;

- la politique manageriale dans la fonction publique, symbolisée récemment par les primes aux recteurs et aux chefs d’établissement ;

- la suppression des moyens de remplacement et l’embauche via
pôle emploi de vacataires sur contrat précaire ;

- la destruction de la formation initiale des enseignants, la masterisation qui rend extrêmement difficiles les conditions d’étude et l’entrée dans le métier ;

- la dégradation de la formation continue de tous les personnels ;

- l’augmentation des effectifs par classe de la maternelle à l’université ;

- la logique de répression contre les parents en cas d’absentéisme scolaire.

Défendre les postes uniquement dans son école, son établissement n’est pas à la hauteur des attaques et une journée de grève isolée ne suffira pas !

C’est à nous tous de construire un mouvement d’ampleur à partir des AG et des établissements.

SUD éducation Paris revendique :

- aucune suppression de postes d’enseignants, d’administratifs et d’agents ;

- création des postes correspondant aux besoins ;

- arrêt des recrutements sur contrats précaires ;

- titularisation de tous les contractuels et vacataires sans condition ;

- création de postes de titulaires pour l’accompagnement des handicapés, pour la vie scolaire, etc. ;

- abrogation de la mastérisation.

Grève et manifestations le jeudi 10 février 2011

Rendez-vous :

- rassemblement à 10h30 devant le Rectorat

- manifestation à 14 h 30 Luxembourg


Documents joints

Tract à télécharger.
Tract à télécharger.

Annonces

Solidarité


JPEG
PNG

PNG