Grève des personnels de la cité scolaire Honoré de BALZAC - 75017.

mercredi 9 novembre 2011
par  sud75
popularité : 4%

Les personnels en grève jeudi 3 et vendredi 4 ont repris la grève le mardi 8 novembre après un vote en assemblée générale.

Ils refusent que les élèves supportent toute l’année les conséquences désastreuses liées à la structure des classes et à l’organisation de l’emploi du temps... Ils demandent que l’emploi du temps soit enfin stabilisé, que les élèves puissent suivre tous les cours, qu’ils aient une pause déjeuner d’une heure alors que certaines classes n’ont que 20 minutes, que les élèves ne viennent pas pour une seule heure de cours dans la journée, que soient installées des salles de travail avec surveillants pour que les élèves qui ont jusqu’à 10 de trou dans leur emploi du temps puisent travailler...

Les personnels en grève réclament aussi que soit maintenu le poste de l’agent affecté à l’entrée de l’établissement, que soit pourvu le second poste d’infirmière (une infirmière pour 2000 élèves cette année !), que soit rétabli le troisième poste de CPE au lycée et que des surveillants supplémentaires soient nommés à la hauteur de l’augmentation des effectifs du collège et du lycée, ils demandent un poste supplémentaire de documentaliste au collège et la création d’un poste d’enseignant de français langue étrangère...

Une délégation des personnels, parents d’élèves et d’élèves a été reçue vendredi par le directeur de l’académie. La grève a été suspendue lundi dans l’attente de la venue promise lors de l’entrevue d’un inspecteur vie scolaire. Celui-ci s’est présenté lundi dans l’établissement les mains totalement vides !

Le rectorat qui a cherché à gagner du temps et à jouer la démobilisation a commis une nouvelle faute. Mardi 8 novembre, les personnels scandalisés d’être traités de la sorte ont repris la grève.

Les élèves ont bloqué l’établissement.

Et la grève continue !


Communiqué du 8/11 à 16h00 :

GRAVES INCIDENTS A LA CITE SCOLAIRE BALZAC EN GRÈVE AUJOURD’HUI

Ce matin les lycéens formaient une chaîne humaine pacifique pour bloquer l’entrée de la cité scolaire Honoré de Balzac (Paris 17ème) en soutien à leurs professeurs en grève. La proviseure a fait appel aux forces de l’ordre : un élève mineur a été molesté violemment par cinq policiers, menotté et placé en garde à vue. D’autres élèves ont été blessés dont une élève de seconde grièvement à la jambe.

Aujourd’hui la cité scolaire Honoré de Balzac était en effet à nouveau en grève suite aux dysfonctionnements toujours non réglés de la rentrée. Après deux courriers envoyés en septembre par les enseignants au Rectorat laissés sans réponse, après deux journées de grève, après une audience vendredi avec le Directeur de l’Académie, aucune proposition valable n’a été faite par l’Inspecteur d’Académie, vu ce matin.

Les élèves et les personnels sont indignés que les seules réponses apportées à des revendications légitimes (manque de moyens et gestion locale désastreuse) soient l’inertie du Rectorat de Paris ou la violence policière. Une fois encore la proviseure a fait la démonstration de son incapacité à mener à bien ses missions.

Devant la souffrance des élèves et de l’ensemble des personnels de la cité scolaire, les seuls moyens à ce jour d’apaiser la situation, sont le départ de l’actuel chef d’établissement et l’obtention des moyens humains demandés (une infirmière, une documentaliste, un professeur de Français langue étrangère, des surveillants, un agent d’accueil, du personnel administratif, des possibilités de dédoublement pour les classes surchargées et le maintien du poste à temps complet à la reprographie).

LES PERSONNELS RECONDUISENT LA GRÈVE MERCREDI 9 NOVEMBRE

Les personnels en grève

balzacengreve@gmail.com


Communiqué du 9/11 :

Devant l’absence de réponses à nos demandes et suite aux graves incidents du mardi 8 novembre (violences policières), nous avons reconduit la grève pour le mercredi 9 et reçu une bonne centaine de parents d’élèves mardi soir qui nous ont apporté leur soutien.

Nous nous rendrons demain Jeudi 10 au rectorat à 10 h, accompagnés par les parents et les élèves.

Nous avons demandé à être de nouveau reçu par M. Michellet, directeur de l’académie.

Les personnels en grève de la Cité scolaire Balzac


Article sur le même sujet


JPEG - 55.5 ko

Annonces

Solidarité


JPEG
PNG

PNG