Les évaluations CE1 CM2 : A LA POUBELLE !...et pour toujours !

vendredi 11 mai 2012
par  Sud éducation Paris
popularité : 4%

Comme les années précédentes, SUD Éducation a déposé un préavis de grève pour couvrir les enseignants qui refusent d’appliquer le
dispositif des évaluations nationales CE1 et CM2 qui ont fait la preuve
de leur nocivité. Il a été annoncé que le nouveau ministre de l’éducation nationale qui prendra ses fonctions le 16 mai modifiera le dispositif des évaluations nationales à défaut de les annuler complètement. Leur nouvelle version ne prendrait effet que l’an prochain. Sud éducation reste opposé à toute forme d’évaluation imposée aux enseignants comme aux élèves.
Pour cette année, les évaluations CE1 et CM2 de la semaine du 21-25 mai sont renvoyées à l’appréciation des enseignants, sans aucune remontée des résultats.
Pour SUD Éducation, c’est une première victoire à mettre largement au
crédit de celles et ceux, enseignants et parents, qui ont dénoncé sans
relâche l’aberration et les méfaits de ces évaluations-bachotage-mise en concurrence-fichage et, surtout, les collègues qui s’y sont concrètement opposés et même soustraits malgré les pressions et les sanctions.
SUD Éducation appelle à rester vigilants et déterminés : pas question de céder à quelque invitation que ce soit pour faire passer quand même les évaluations en échange d’une prime dont nous dénonçons l’existence sélective (alors que les salaires sont bloqués), pas question de les voir revenir sous une autre forme !
Bien entendu, les écoles qui avaient été désignées par « tirage au sort » pour le test national s’ajoutant aux évaluations habituelles n’ont pas à répondre à cette injonction qui n’avait aucune valeur réglementaire et en a encore moins aujourd’hui !


Annonces

Solidarité

PNG - 42.9 ko
PNG - 16.7 ko
JPEG - 10.9 ko

PNG

PNG