appel interfédéral à la grève et manifestation du 10 septembre : manif 14h place de la République

manif 14h place de la République vers place de la Nation
jeudi 5 septembre 2013
par  Sud éducation Paris
popularité : 4%

Communiqué

Tous en grève et en manifestation le 10 septembre pour nos retraites et contre la politique d’austérité !

Le projet Ayrault sur les retraites confirme et aggrave la loi Fillon.
Arrêt de la politique d’austérité !

Les fédérations syndicales FNEC FP FO, FERC CGT, SUD Éducation (Solidaires), appellent tous les personnels de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche à se mobiliser, à se mettre en grève et à manifester avec l’ensemble des salariés du secteur public et du secteur privé le mardi 10 septembre 2013, à l’initiative des organisations syndicales interprofessionnelles CGT, FO, FSU et Solidaires, pour rejeter le projet de réforme des retraites porté par le gouvernement Ayrault.

Le projet Ayrault s’inscrit clairement dans la logique régressive construite par les réformes de 1993, 2003, 2007 et 2010.

L’annonce d’un allongement progressif de la durée des cotisations, pour les natifs de 1958 à 1973 et au-delà, jusqu’à 43 ans constitue une provocation et une véritable hypocrisie :

− Pour une retraite à taux plein, un enseignant ou un chercheur devrait partir à 69 ans, 70 ans !
− Cet allongement signe inévitablement la baisse des pensions pour tous les futurs retraités, c’est la porte ouverte aux fonds de pension !
S’agissant du financement, encore une fois, le gouvernement fait le choix de réduire le niveau de vie des salariés et des retraités et déroule un tapis rouge pour les entreprises. La branche famille de la sécurité sociale est directement menacée par les compensations promises aux patrons.

Le projet Ayrault non seulement valide la loi Fillon mais l’aggrave bel et bien. Nous refusons ce projet.

Le projet Ayrault, c’est l’austérité, tout comme le gel des salaires, tout comme les conditions de rentrée dans l’Education nationale et dans les universités : en matière de postes, de moyens et de personnels, les conditions de la rentrée ne sont pas satisfaisantes. Les emplois précaires à temps et salaires partiels sont multipliés. C’est le résultat de la territorialisation de l’école, de l’université et de la recherche, de la mise en cause des statuts par les ministres Peillon et Fioraso et de l’insuffisance de moyens.

Le gouvernement voudrait adopter son projet de loi de réforme des retraites au Conseil des ministres du 18 septembre et le faire voter la deuxième semaine d’octobre à l’assemblée nationale.

Ce que nous n’avons pas accepté en 2010 nous ne l’accepterons pas davantage en 2013 !

Les fédérations syndicales de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche :
FERC-CGT, FNEC FP-FO, SUD Éducation (Solidaires), s’engagent résolument contre ce projet et appellent à faire grève et à manifester dans le cadre de la journée d’action interprofessionnelle du 10 septembre, première étape pour mettre un coup d’arrêt à cette nouvelle attaque de nos droits à la retraite.


Documents joints

communiqué interfédéral pour la grève du 10 (...)
communiqué interfédéral pour la grève du 10 (...)

Annonces

Solidarité


JPEG
PNG

PNG