Le conseil d’administration de l’Université Paris 8, dans le cadre de sa réunion extraordinaire du 17 mars 2006, s’insurge

vendredi 17 mars 2006
par  Sud75web
popularité : 19%

- contre la précarisation croissante d’une jeunesse qui voit se multiplier les obstacles à son intégration dans la vie active, comme l’a clairement montré la récente crise des banlieues,

- et contre la précarisation qui touche une partie de plus en plus grande des salariés du public et du privé.

Il attire l’attention du gouvernement sur les risques de violence sociale que représente le maintien du « contrat première embauche » (CPE).

Il exprime son opposition au CPE qui, au même titre que le CNE, participe de la déconstruction du code du travail, et son opposition à la loi dite de l’égalité des chances. Il demande leur retrait.

Le CA exprime également son opposition à la précarisation croissante de l’emploi scientifique proposée au même moment dans le cadre de la loi sur la recherche.
Il exprime enfin son exigence que soit prise en compte la nécessité de donner les moyens au système éducatif et universitaire afin qu’il puisse pleinement assumer ses responsabilités ç l’égrad de la jeunesse.

Le CA

- demande que l’université reste ouverte pour pouvoir maintenir le lien entre étudiants, enseignants et autres membres du personnel, et s’oppose à toute intervention policière contre la mobilisation,

- décide de l’organisation à compter de lundi 20 mars d’une semaine « Université ouverte », avec la suspension des cours pour que se tiennent des conférences forums, débats, s’appuyant sur les compétences des enseignants de notre université autour des thèmes de la précarité sociale et du droit du travail,

- demande aux UFR et départements d’organiser les échanges pour trouver une solution convergente garantissant une validation pleine et entière des EC qui ne pénalisent pas les étudiants, sur la base d’une égalité de traitement de tous. Le CA du 24 mars sera amené à se prononcer sur ces dernières propositions, conjointement avec le CEVU.


Annonces

Solidarité

PNG

PNG