Communication de Sud-éducation/CDEN du 25 juin

jeudi 25 juin 2015
par  Sud éducation Paris
popularité : 5%

Le CDEN d’ajustement des mesures de carte scolaire 1er degré (ouvertures et fermetures de classes dans les écoles parisiennes à la rentrée 2015) s’est tenu ce 25 juin au rectorat-Gambetta de 9 h 30 à 17 h 30.

Dès avant 9 h un rassemblement de 400 enseignant-e-s et parents d’élèves (c’est beaucoup et inédit un 25 juin !) a bloqué l’avenue Gambetta et manifesté devant le rectorat où une quarantaine de délégations d’écoles ont été reçues en marge du CDEN.

A l’issue de cette longue réunion le directeur de l’académie a annoncé 5 mesures nouvelles par rapport à celles qui avaient été prises après le CDEN du 10 avril et en modification du projet de 12 fermetures de classes (dont 1 annulation d’ouverture décidée en avril) et de 13 ouvertures (dont l’annulation de 6 fermetures de classes décidées en avril) qui avait été diffusé la semaine dernière.

Les 5 mesures annoncées ce soir sont 5 annulations de fermetures de classes

  • 2 décidées en avril (à l’école polyvalente 69 rue de l’Ouest 14e, à l’école maternelle 41 rue de Tanger 19e)
  • 3 qui figuraient dans le projet de la semaine dernière pour ce CDEN du 25 juin (à l’école maternelle 140 rue Nordmann 13e, à l’école élémentaire 3 bd des Frères Voisins 15e, à l’école élémentaire 38 rue de Tourtille 20e).
  • Avec ces 5 levées de fermetures le rectorat a épuisé la petite réserve de postes dont il disposait pour la rentrée. Le directeur de l’académie a donc du s’arrêter là, tout en reconnaissant qu’il allait devoir suivre de très près la situation de 5 écoles (mat. Balanchine 13e, mat. Stephen Pichon 13e, mat. Varet 15e, élem. Diderot 12e, élem B Colette Magny 19e) où des ouvertures/réouvertures de classes seraient potentiellement nécessaires à la rentrée.

Pour ces écoles, comme pour bien d’autres largement évoquées au CDEN (Rochechouart 9e, 98 République 10e, Prisse d’Avesnes 14e, Cherbourg 15e, Général Brunet 19e, 28 Aubervilliers 19e, Barbanègre 19e, Levert 20e, etc.) des ouvertures de classes ne pourraient se faire qu’en puisant
dans les postes de titulaires-remplaçants qui sont déjà insuffisants dans l’académie de Paris !

SUD éducation a voté contre la carte scolaire présentée par le rectorat.

Ce vote contre a été partagé par l’ensemble des syndicats, des représentants de parents d’élèves et de deux élus municipaux (du 14e et du 19e) ; les autres élus municipaux, à la demande de Mme Cordebard (adjointe à la maire de Paris chargée des affaires scolaires) se sont abstenus.

SUD éducation a dénoncé la baisse des moyens (-29 postes) pour les écoles parisiennes décidée par le ministère de l’éducation nationale et exigé de l’académie et de la mairie qu’elles obtiennent une dotation budgétaire du ministère permettant d’assurer la rentrée et l’année prochaine dans des conditions satisfaisantes. Serons-nous entendus ?

Un CTA pour les derniers ajustements aura lieu début septembre, il faudra
se mobiliser dès la rentrée !


Annonces

Solidarité


PNG

PNG