Communiqué du 30 mars 2006

jeudi 30 mars 2006
par  Sud éducation Paris
popularité : 4%

Sud Education réagit très vivement aux déclarations de Gilles de Robien invitant les recteurs à faire appel aux forces de l’ordre pour débloquer les établissements. En tout état de cause, l’intervention de la police ne saurait être une réponse aux revendications et à la contestation de ce gouvernement exprimées par là jeunesse. M de Robien prend le risque d’exacerber les violences latentes autour des lycées et des collèges.

En cas de déblocage par la police ou la gendarmerie, Sud Education enjoint les personnels à débrayer sur le champ et à rejoindre le mouvement de grève reconductible engagé dans l’Education Nationale.

Sud Education Paris


Annonces

Solidarité


JPEG
PNG

PNG