8 mars : Journée internationale de luttes des femmes

mercredi 1er mars 2017
par  Sud éducation Paris
popularité : 2%

Cette lutte est hélas toujours actuelle : les inégalités sexistes et l’oppression patriarcale sont toujours présentes.
Car le quotidien des femmes, ce sont :
- les inégalités domestiques, les violences sexistes, verbales et physiques ;
- les stéréotypes de genre et les injonctions quant à leur corps, leur apparence, leur attitude ;
- les inégalités professionnelles enfin : écarts de salaire, temps partiel subi et précarité accrue, inégale progression de carrière, inégale retraite...

Pour lutter contre les inégalités dans le monde du travail, les femmes se sont emparées de l’arme des travailleuses : la grève !
Depuis plusieurs années, l’Union syndicale Solidaires appelle les femmes à utiliser ce levier de mobilisation le 8 mars, partout où c’est possible. Dans l’Éducation nationale, les raisons pour les femmes de faire grève ne manquent pas...
Un préavis de grève a été déposée par Solidaires Fonction publique pour le mercredi 8 mars 2017 pour couvrir l’ensemble des titulaires, stagiaires et contractuel-les des trois versants de la Fonction publique qui souhaiteraient utiliser la grève pour dire NON aux inégalités sexistes et à l’oppression patriarcale le 8 mars.

Pour toutes et tous, grévistes ou non, une occupation de la place de la République est prévue à partir de 14h.

Et, à 17h30, une manifestation au départ de République se dirigera vers Opéra pour aller vers les salarié-es des grands magasins qui sont majoritairement des femmes touchées par la précarité et le travail du dimanche.

PDF - 249 ko
Tract Solidaires 8 mars
Cliquer pour télécharger
PDF - 397.5 ko
Tract SUD éducation 8 mars
Cliquer pour le télécharger

Annonces

Solidarité

PNG - 42.9 ko
PNG - 16.7 ko
JPEG - 10.9 ko

PNG

PNG