Manifestation de soutien aux prisonnier.e.s politiques en grève de la faim en Turquie // Samedi 15 Avril // 17H // Place de la République

Soyons nombreux-ses et solidaires pour briser le silence !
vendredi 14 avril 2017
par  Sud éducation Paris
popularité : 28%

Depuis des semaines, près de 216 prisonnier-es sont en grève de la faim dans les prisons turques contre leurs conditions de détention, le régime d’état d’urgence et la répression visant massivement depuis des mois l’opposition démocratique et les kurdes. La situation devient critique pour nombre d’entre-eux/elles. Le contexte est également marqué par le référendum sur l’extension du pouvoir présidentiel qui doit se tenir le 16 avril.

Les organisations en France du mouvement social kurde appellent samedi à une grande manifestation en soutien qui partira de la place de la République à 17h.

Nous appelons donc tou-te-s les camarades de Solidaires qui le peuvent à participer samedi à la manifestation. Un cortège avec une banderole et des drapeaux est prévu, où nous pourrons nous retrouver. Soyons nombreux-ses et solidaires pour briser le silence !

> Vous trouverez ci-dessous l’appel du CDKF .
> Ici le dernier numéro de la note du groupe de travail « Turquie/Kurdistan » de la commission internationale qui revient largement sur le référendum et la répression contre les opposant-es à l’instauration d’une dictature légale en Turquie
> l’événement facebook
> Plus d’informations sur la grève de la faim via Kedistan

***

Appel du Conseil démocratique kurde en France (CDKF)

Solidarité avec les prisonniers politiques en grève de la faim dans les geôles turques.

Grande manifestation le 15 avril, 17h, de République à Bastille.

Près de 200 prisonniers politiques sont en grève de la faim dans les geôles turques afin de protester contre les conditions inhumaines de détention. Ils demandent notamment le respect des droits élémentaires des prisonniers, la levée de l’isolement, en particulier celui imposé au leader du PKK Abdullah öcalan, et la fin du régime d’Etat d’urgence qui se traduit par une répression sans précédent visant surtout l’opposition démocratique et kurde.

Les 13 prisonniers de Sakran (Izmir) qui ont lancé le mouvement de protestation le 15 février ont atteint le seuil critique de 56 jours. Ils sont suivis de près pas des dizaines d’autres. Nous ne pouvons laisser mourir ces femmes et ces hommes prêts à donner leur vie pour lutter contre le fascisme qui s’enracine en Turquie, aux portes de l’Europe.

Nous vous attendons nombreux samedi 15 avril pour briser le silence des médias et de la communauté internationale !


Annonces

Solidarité