Communiqué des enseignant-e-s en grève du collège Guillaume Budé

Bataille contre la baisse des moyens dans la DHG (Dotation Horaire Globale)
jeudi 8 février 2018
par  Sud éducation Paris
popularité : 5%

Paris, le jeudi 8 février 2018

Aujourd’hui, plus de 80 % des enseignants du collège Guillaume Budé, classé en éducation prioritaire, dans le 19 e arrondissement, sont en grève.

Les moyens alloués pour la rentrée 2018/2019 ne sont plus à la hauteur des besoins spécifiques à ce type d’établissement.

Ce qui nous inquiète le plus est la réduction du nombre d’heures d’enseignement prévue (notre Dotation Horaire Globale) pour la rentrée 2018 alors que le nombre d’élèves ne diminue pas, et risque même d’augmenter. Le nombre d’heures en demi-groupe va donc diminuer ; elles sont pourtant indispensables à un travail efficace.

Cette perte de moyens s’ajoute à de nombreuses difficultés et dysfonctionnements rencontrés depuis la rentrée 2017.

Le climat scolaire au collège Guillaume Budé est tendu. Les moyens humains y étaient déjà insuffisants (AED, enseignant·e·s, perte des contrats aidés, personnel de maintenance informatique, à l’infirmerie, personnels d’entretien et de cantine). Avec cette nouvelle baisse, c’est le suivi des élèves et la qualité des enseignements qui seront dégradés.

Nombreux sont les établissements parisiens qui, comme nous, voient leurs moyens baisser. Nous avons demandé une audience au rectorat et comptons nous mettre de nouveau en grève à la rentrée des vacances d’hiver. Nous souhaitons que d’autres établissements s’associent à notre action.

Contact : collegebudedhg@gmail.com


Documents joints

PDF - 16.7 ko

Annonces

Solidarité


PNG

PNG