Premier degré avant 2009


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 20 novembre 2009
par  sud75.

3ème note de synthèse sur la mise en oeuvre de la réforme de l’enseignement primaire

En juillet 2009 est parue une “3ème note de synthèse sur la mise en oeuvre de la réforme de l’enseignement primaire” réalisée par les services de l’inspection générale (IGEN). Ce document est facilement accessible via un moteur de recherche internet. Il est constitué de 2 parties : un bilan de l’année de réforme en 7 points et les évolutions préconisées par l’IGEN.
Pour Sud Education Paris :
Sous couvert de réformes pédagogiques et de traitement de la difficulté scolaire, il nous parait clair que le gouvernement n’a d’autre volonté que d’engager une transformation totale de l’école primaire pour justifier les nombreuses suppressions de postes. Mais cela va beaucoup plus loin :
renforcement de la hiérarchie : gare à celles et ceux qui ne se soumettront pas aux directives.
mettre en place dans les écoles une (...)

jeudi 9 avril 2009
par  Sud75

EN MAI L’IA FAIT CE QU’IL LUI PLAIT !

Le rectorat de Paris qui aime à se lancer dans des grands chantiers vient de décider unilatéralement l’érection d’un pont après le jeudi de l’ascension. La méthode est désormais éprouvée : une amorce est lancée, l’information filtre par voie de presse et les premiers concernés, les travailleurs de l’éducation sont mis devant le fait accompli.
Alors que les écoles sont sommées de répondre sans délai sur l’organisation de la semaine en 2009/2010, que les pressions sur les mercredis sont tangibles, que le contexte plus général accroît la flexibilité via les 108h annualisées, Sud éducation trouve cette annonce vraiment malvenue.
Qu’on ne s’y méprenne pas, l’administration nous place devant nos propres contradictions.
Doit-on sacrifier les conditions de travail de la profession aux désirs de ceux qui ont encore les (...)

mardi 3 février 2009
par  sud75

Syndrome de Stockholm

Le mouvement de désobéissance et d’opposition aux réformes Darcos déplait au rectorat de Paris c’est le moins qu’on puisse dire. Ainsi les inspecteurs de circonscription sont envoyés dans les écoles pour aller mettre au pas les récalcitrants qui n’effectueraient pas l’aide personnalisée selon la déclinaison académique.Peu importe que des contre-propositions formulées par des équipes aient plus de sens que les directives hiérarchiques. Aujourd’hui une école du XXème a reçu la visite de son inspecteur de circonscription venu s’enquérir des dispositions de cette équipe concernant l’aide personnalisée. L’accueil chaleureux de 90 enseignants venu soutenir leurs collègues a permis de faire retomber la pression qui pesait jusqu’alors sur cette école. Les menaces de sanction ne semblaient plus à l’ordre du jour. Face à (...)

jeudi 29 janvier 2009
par  sud75

La 1ère version des projets de carte scolaire de l’IA vient de tomber. C’est un massacre !

SUD éducation Paris a transmis mardi 27/01 après-midi dès réception la liste des mesures annoncées à toutes les messageries des écoles.
Cependant certaines mesures sont noyées sous un charabia qui demande à être éclairci.
Ce projet est un jeu de massacre. L’IA Rosselet de toute façon frappe toujours très fort exprès pour se laisser un peu de marge pour faire mine de reculer. Les seuls qui obtiennent gain de cause sont parmi ceux qui se mobilisent fortement, enseignants et parents ensemble. Le mieux étant bien entendu que tout le monde se mobilise ensemble, afin de ne pas juste déshabiller Pierrette pour habiller Paulette, mais de s’opposer à ce projet destructif dans sa globalité.
Voici une première analyse réalisée par un camarade de Sud Éducation des mesures :
Classes maternelles et élémentaires (...)

mardi 9 décembre 2008
par  Sud75

Communiqué intersyndical en réponse aux menaces de l’IA

Réponse des syndicats SNUipp-FSU, Sud Education, Sden-CGT, et CNT-Ste à la note de l’IA du 8 décembre 2008
Devant l’ampleur du mouvement de gel des 60h (441 enseignants sur 70 écoles) et la médiatisation de cette mobilisation, l’académie répond par l’intimidation.
En date du 8 décembre 2008, Monsieur l’Inspecteur d’Académie a écrit une note concernant les motions adoptées par certains conseils d’école. Dans ce courrier, il affirme que le vote du vœu est contraire au décret n°90-788 du 6 septembre 1990 modifié.
Plus de 150 conseils d’école parisiens ont adopté ce vœu, proposé par les organisations syndicales et la FCPE, refusant la mise en œuvre des mesures Darcos afin de préserver le service public d’Education. Cela montre qu’une grande majorité de la communauté éducative partage nos inquiétudes et (...)

mardi 9 décembre 2008
par  Sud75

Communiqué de Sud-éducation Paris

Nous venons de recevoir copie du courrier adressé par M. l’inspecteur d’académie aux inspecteurs de circonscription et aux directeurs des écoles.
SUD Education Paris s’étonne de la nature des arguments développés, et nous ne manquerons pas d’interpeller l’I.A. à ce sujet et de contre-argumenter lors de la CAPD qui doit se tenir jeudi 11 décembre. Qu’il nous soit permis en attendant cet échange paritaire de transmettre aux collègues une première réaction « à chaud » : Sur la 1ère partie consacrée aux voeux votés en conseils d’école, le courrier de l’IA affirme que « ces motions (...) ne peuvent donc avoir pour effet de modifier l’oganisation de l’école », alors que la réalité est exactement contraire : les conseils d’école étaient appelés à modifier l’organisation de l’école, suivant un Règlement Intérieur (...)

lundi 1er décembre 2008
par  Sud75

Au 9-12-08 431 instits et PE parisiens (de plus de 70 écoles) ont suspendu l’aide personnalisée !

A Paris comme dans plus de 30 départements, ce mouvement d’arrêt de l’aide personnalisée se développe. SUD éducation Paris appelle tous les collègues et toutes les écoles parisiennes à rejoindre ce mouvement et à nous prévenir (sudeducation75@wanadoo.fr ou 01.44.64.72.61) en indiquant le nombre d’enseignants de l’école suspendant l’aide personnalisée.
Le ministre supprime les Rased ...... Nous suspendons l’aide personnalisée !!
A l’heure où le ministre de l’Education affiche une priorité de lutte contre l’échec scolaire, l’annonce de la suppression de 3000 postes E et G permettant la prise en charge de 150.000 élèves dans le cadre d’aides spécialisées apparaît comme une incohérence majeure et une véritable provocation. C’est la disparition du dispositif tout entier qui est en jeu d’ici trois ans. A Paris, cela (...)

samedi 22 novembre 2008
par  Sud75

Plus de 200 instits parisiens suspendent l’aide personnalisée !

Motion votée (228 pour, 13 abstentions) :
Les enseignants réunis le 20 novembre réaffirment leur revendication d’abrogation des décrets et dispositions Darcos. Ils décident de poursuivre l’’action en ce sens.
D’ores et déjà, ils décident de suspendre l’aide personnalisée.
Ils attendent des organisations syndicales qu’elles soutiennent les collègues engagés dans cette action, qu’elles donnent comme consigne à tous les collègues de les rejoindre et qu’elles publient régulièrement l’état de cette mobilisation.
Motion complémentaire :
A partir de ce jour, nous décidons de mettre en place un compteur individuel départemental des enseignants qui suspendent l’aide individualisée. Ce compteur sera rendu public, expliqué et diffusé régulièrement.
227 collègues vont s’inscire sur la liste de ceux qui n’ont pas mis (...)

samedi 8 novembre 2008
par  Sud75

Refusons l’aide personnalisée !

Dans de nombreuses écoles parisiennes, c’est la période des conseils d’école. Pour cette échéance, les syndicats du premier degré se sont réunis avec la FCPE Paris et proposent, à la quasi-unanimité, un texte (cf. ci-dessous) qui pourrait y être présenté, soit par les parents élus, soit par les enseignants (rappel : n’importe quel membre du conseil peut présenter un voeu au vote en question d’actualité si elle ne figurait pas à l’ordre du jour initial). Nous appelons à son adoption massive.
Bien sûr, dans la même logique, nous appelons les conseils d’école à refuser d’inscrire dans le règlement intérieur des écoles (dont l’adoption est de la compétence du premier conseil d’école de chaque année) les horaires d’ « aide personnalisée » et à s’appuyer sur ce voeu et cette prise de position - unanimes ou majoritaires (...)

samedi 11 octobre 2008
par  Sud75

SUD EDUCATION PORTE PLAINTE CONTRE LA PUBLICATION DE LA LISTE DES ECOLES DE PARIS CONCERNEES PAR LE SERVICE MINIMUM D’ACCUEIL EN CAS DE GREVE

Le 10 octobre 2008, le syndicat SUD Education Paris a porté plainte auprès du Procureur de la République, au Palais de Justice de Paris, contre la publication intervenue à la veille de la journée de grève du 7 octobre dernier de la liste des 62 écoles parisiennes où avaient été recensés plus de 25% d’enseignants ayant déclaré à leur administration leur intention de faire grève.
Cette publication a eu lieu sur le site web du rectorat de Paris - où elle est encore consultable à ce jour - et était annoncée dans le journal Libération du 6/10/2008, ainsi que dans l’édition locale parisienne du journal Le Parisien du 6 octobre.
La Ville de Paris, en la personne de Pascal Cherki, adjoint au maire chargé des affaires scolaires, a démenti être à la source de cette divulgation.
Le Recteur de l’académie de Paris, (...)

Navigation

Mots-clés de la rubrique

Annonces

Solidarité